Général 27 mai 2020 | 15:32par chess24 staff

Yu Yangyi: "90% d'efforts et 10% de talent"

Yu Yangyi, champion du monde junior en 2013, a souvent été éclipsé par ses collègues chinois, bien qu'il ait atteint le Top 10 mondial et qu'il ait joué dans des équipes ayant remporté la médaille d'or. Plus récemment, il a remporté la partie cruciale contre Wesley So en finale de la Coupe des Nations et a battu Ding Liren en Armageddon au Lindores Abbey Rapid Challenge. Ce n'est pas si surprenant - il avait battu MVL, Ding Liren, Caruana et Anand en Armageddon au Norway Chess l'année dernière ! Liang Ziming présente la modeste star chinoise dans ce 9ème volet de la campagne #HeritageChess, soutenue par la Lindores Abbey Heritage Society.


Comparativement à d'autres joueurs d'échecs de haut niveau, Yu Yangyi, qui est né en 1994 à Huangshi, une ville de la province de Hubei en Chine centrale, a commencé à apprendre les échecs un peu tard. Il n'a commencé à jouer aux échecs qu'à l'âge de sept ans.

C'est en première année d'école primaire qu'un professeur de jeux de réflexion lui a demandé de choisir entre le Xiangqi, le Go et les échecs. Yu Yangyi a choisi les échecs. "J'ai oublié pourquoi j'ai choisi les échecs. Ce dont je me souviens, c'est que ma mère l'a choisi pour moi, mais ma mère a dit que je l'avais choisi moi-même", m'a dit Yu Yangyi lors d'une de nos interviews.

Avec l'aide de Shi Jiaoming, le champion d'échecs de la ville de Huangshi pendant quinze années consécutives, Yu Yangyi a fait de rapides progrès et a remporté plusieurs fois le titre national dans les catégories jeunes.

Yu Yangyi a d'abord remporté le tournoi de Grand-Maîtres de Danzhou en 2011 (devant Ding Liren, Wang Hao et Li Chao) et il a répété cette performance en 2018. | photo: qipai.org.cn 

Grâce à sa bonne progression et à la qualité de son jeu, les progrès de Yu Yangyi ont attiré l'attention de l'équipe de Pékin, qui était alors dirigée par l'ancienne championne du monde Xie Jun. Cette dernière l'a recruté plus tard et lui a servi de mentor. Peu de temps après, Yu Yangyi a été sélectionnée dans l'équipe nationale et a commencé à s'entraîner avec le grand maître Ye Jiangchuan.

Bien que Yu Yangyi ait souvent dit qu'il ne se sentait pas très talentueux, ses résultats sont vraiment remarquables. Il a obtenu le titre de grand maître en 2009 à l'âge de 15 ans, devenant ainsi le plus jeune grand maître de Chine. Il a remporté successivement le championnat national chinois et le championnat continental asiatique en 2014, quelques mois avant d'aider l'équipe chinoise à remporter les Olympiades de Tromsø, écrivant ainsi une page importante de l'histoire des échecs en Chine. 

Yu Yangyi a non seulement remporté les Olympiades pour la première fois dans l'histoire de la Chine en 2014 à Tromsø, mais il a également remporté l'or à son échiquier avec un score de 9,5/11 et une performance à 2912 | photo: David Llada, official website

Lors des championnats du monde par équipes en 2015 et 2017, ainsi que lors des olympiades de 2018, nous avons vu Yu Yangyi sourire sur le podium des vainqueurs avec ses coéquipiers trois fois supplémentaires.

L'une des meilleures performances individuelles de Yu Yangyi a été de remporter le Qatar Masters 2014 avec 7,5/9, avec un demi-point d'avance sur Anish Giri et Vladimir Kramnik, qu'il a battu à la dernière ronde.

Lors de la première Coupe des Nations en ligne qui s'est achevée la semaine dernière, Yu Yangyi est redevenu le héros de l'équipe chinoise en marquant le point décisif contre l'Américain Wesley So en finale, permettant ainsi la Chine de remporter un nouveau championnat du monde par équipe. Il a reçu les éloges de Magnus Carlsen lui-même.

Au sujet de ses performances, Yu Yangyi m'a dit

Elle est le résultat de 90 % d'efforts et de 10 % de talent. Je pense que le succès n'est pas seulement déterminé par le talent, mais aussi par le travail. 

Considéré comme l'un des trois piliers des échecs Chinois (avec Ding Liren et Wei Yi), Yu Yangyi a confié que son but ultime est de rattraper Magnus Carlsen, le Champion du Monde : "Je sais que c'est difficile, mais je vais tout donner".

Liang Ziming

Liang Ziming est journaliste spécialiste des échecs depuis 2003 et est le responsable de l'information de l'Association chinoise des échecs. Il travaille actuellement pour chess24 sur le contenu et la traduction en chinois.


Comment vous êtes-vous lancé dans les échecs ? Partagez vos expériences dans les commentaires ou en utilisant le hashtag #HeritageChess !

Voir aussi :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 9887673074
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options