Général 29 juil. 2020 | 15:41par Colin McGourty

Vasyl Ivanchuk : Génie des échecs

Cela fait trois décennies que Vasyl Ivanchuk est l'un des grands-maîtres les plus appréciés du monde des échecs. Il fait également partie des joueurs les plus craints par ses pairs quand ils doivent l'affronter. A son meilleur, Ivanchuk est au moins aussi bon que tous les autres joueurs et lorsqu'il a battu Kasparov, Karpov, Anand et Gelfand à Linares 1991, à seulement à 21 ans, il semblait tout désigné pour être le digne héritier de Garry Kasparov. Même s'il n'a jamais détenu le titre mondial, l'excentrique ukrainien demeure encore aujourd'hui l'un des joueurs les plus suivis.



  • Nom : Vasyl Ivanchuk
  • Né : Kopychyntsi, Ukraine, 18 mars, 1969
  • Âge : 51 ans
  • Classements actuels : 2678 (classique), 2686 (rapide), 2710 (blitz)
  • Meilleur classement : 2787 (Octobre 2007, 38 ans)
  • Classement mondial : 59
  • Championnats du monde : Finaliste du Championnat du Monde FIDE en 2001-2002, demi-finaliste de la Coupe du monde 2011, participation au Tournoi des Candidats 2013. 
  • Tournois individuels (1eres places):  Linares (1989, 1991, 1995 – 1999 1er ex-aequo avec Grischuk, qui prit le titre car il possédait un nombre de victoires supérieur), Bienne (1989), Interzonal de Manille (1990), Tilburg (1990), Wijk aan Zee (1996), Championnat d'Europe (2004), Championnat du monde de blitz (2007), Tal Memorial (2008), Gibraltar (2011), Championnat du monde de parties rapides (2016), Capablanca Memorial (2005, 2006, 2007, 2010, 2011, 2012, 2014, 2016, 2019)
  • Tournois par équipes : 14 participations consécutives aux Olympiades, 2 avec l'URSS, 12 avec l'Ukraine – 4 médailles d'or, médaille d'or individuelle et en équipe en 2010, 8 participations au championnat du monde par équipes,  médaille d'or par équipe et en individuel avec l'URSS en 1989, 2 médailles d'or individuelles et une par équipe avec l'Ukraine. 

Briseur de l'hégémonie des "2K"

Vasyl Ivanchuk décrocha le Young Masters de l'URSS à 16 ans en 1986, le titre de Champion d'Europe Junior en 1987, l'Open de New-York en 1988 et il partagea la première place du Championnat du Monde Junior juste après son intégration dans le top 10 mondial. A cette époque, le jeu d'échecs était toujours dominé par l'empreinte de deux joueurs : le Champion du Monde en titre, Garry Kasparov, et son rival historique, le douzième Champion du Monde de l'histoire, Anatoly Karpov. Vasyl Ivanchuk s'immisça peu à peu entre leur rivalité et nous raconte ce qu'il apprit de ces deux monstres sacrés : 

Je me souviens que Karpov se vexait beaucoup lorsque l'on jouait ensemble à la belote car je faisais quelques erreurs (rires). Il prenait le jeu très à cœur et était très énervé, ce qui me surprenait : je jouais pour m'amuser et je n'étais pas très sérieux. De manière générale, j'ai beaucoup appris à leur côté, que ce soit aux échecs ou dans ma façon de me comporter. A cette époque, j'avais 17 ans et j'étais sûr qu'une personne qui voulait bien jouer aux échecs devait, a priori, être une bonne personne, qui soit positive sur tous les points. Et à l'inverse, si quelqu'un a des a priori négatifs, il ne sera jamais capable de faire bonne figure dans ce jeu. En fait, Karpov a été le contre-exemple parfait, ce sont deux choses radicalement différentes puisque les qualités professionnelles et personnelles n'ont rien en commun. J'ai appris de Kasparov, dans les moments de stress, cette façon d'exploser et de me relâcher très rapidement, une qualité assez inhérente à sa personnalité. Dans les moments stressants, il s'avère très utile de savoir extérioriser ses émotions.

Vasyl se distingua pour la première fois à 19 ans lorsqu'il gagna le tournoi de Linares en 1989, devançant Karpov d'un demi-point. Kasparov fut absent cette année-là, mais Ivanchuk le battra brillamment deux années plus tard, à la ronde 1 de Linares 1991. Domination totale dans le diagramme de la position finale : 


Avec huit joueurs du top 10 mondial dans le tournoi, Ivanchuk poursuivit son parcours avec des succès sur Karpov, Anand, Gurevich, Gelfand et Kamsky et termina le tournoi avec un score de 9.5/13.

JoueurEloFED1234567891011121314Pts
1Ivanchuk, Vasyl26951½½½½1½11½1½1
2Kasparov, Garry280001½½½½½½111119
3Beliavsky, Alexander2640½01½0011101118
4Yusupov, Artur2605½½011½½01½½½1
5Speelman, Jonathan2610½½½0½1½½½½½11
6Salov, Valery2645½½10½½½1½½0½17
7Karpov, Anatoly27250½1½0½½0½0111
8Timman, Jan2630½½0½½½½01½½1½
9Anand, Viswanathan26350½01½0110½0½16
10Gurevich, Mikhail26500000½½½0111½16
11Ljubojević, Ljubomir2590½01½½½1½½00106
12Gelfand, Boris2700000½½10½10101
13Ehlvest, Jaan2650½00½0½00½½010
14Kamsky, Gata26400000000½00101

Cet extraordinaire résultat lui permit de se hisser au deuxième rang mondial et bien qu'il remportera encore le tournoi de Linares à deux reprises il ne put jamais éclipser les 2 K. Il fut incapable de battre Karpov à nouveau (3 victoires à 1 en face-à-face) tandis que Kasparov a accru sa domination au fil des années (11-4). Même s'il pu atteindre le poste de n°2 mondial à deux reprises au classement ELO (1992, 2007), il n'a jamais été numéro 1 sur une liste officielle.  

Ivanchuk en 1991 | photo: RIA Novosti/novayagazeta.ru

Championnat du Monde en ligne de mire

Kasparov a souvent dit que la compréhension des échecs de Vasyl Ivanchuk était au niveau de n'importe quel autre Champion du Monde. Sa faculté à jouer n'importe quelle ouverture requiert une fantastique mémoire ainsi qu'un travail énorme avant l'apparition des ordinateurs qui faciliteront la tâche, mais il ne s'est que très rarement rapproché du titre mondial. 

Tout commença très bien. En 1990, Vasyl s'imposa à l'Interzonal de Manille, en compagnie de Boris Gelfand, devançant alors Anand et Short, ce qui lui permit de se qualifier pour les Matches des Candidats. Dans le premier, Ivanchuk écrasa Leonid Yudasin 4,5-0,5 mais il s'inclina au tour suivant face à Artur Yupusov aux départages (4-4 à l'issue des parties classiques). Yusupov parlera ensuite d'un sentiment de culpabilité face aux tentatives avortées d'Ivanchuk aux Championnats du Monde, puisque même s'il n'était clairement pas le favori du match, il se sentit inspiré par l'échec du putsch de Moscou pour développer le meilleur jeu de sa carrière : 

Tant de cataclysmes dans le monde m'ont amené à avoir une condition optimale ! Je ne peux pas mieux jouer que lors de ces dernières parties. Ce fut comme une parenthèse indescriptible ! Le cadeau d'une vie, tout simplement. Comme quoi, de temps en temps, j'étais capable de produire un excellent jeu. Evidemment, cela ne pouvait m'arriver que lors de mes jours de chance.  Un instant éphémère de créativité m'a permis de gagner les départages mais je ressens toujours un peu de tristesse envers Vasyl, même maintenant, car ce ne fut pas totalement juste pour lui. Quelques forces extérieures sont venues et il a été très malchanceux. Je le répète, à ce moment-là, il était bien plus fort que moi.  


Vasyl Ivanchuk aux Olympiades d'Istanbul en 2012 | photo: David Llada

Vasyl perdit rapidement à l'Interzonal de 1993 et se rapprocha du titre suprême en 2002. Cette année-là, il semblait capable de décrocher le titre de Champion du Monde FIDE - depuis 1993, le titre de Champion du Monde s'était divisé avec d'un côté la FIDE, de l'autre le PCA créé par Short et Kasparov. Il commença le tournoi en tant que tête de série n°4 mais s'imposa contre Anand en demies pour rallier la finale contre son compatriote Ruslan Ponomariov.  Son moment semblait être arrivé mais il s'inclina contre le jeune Ruslan (deux défaites lors des parties 1 et 5) sur le score de 4,5-2,5, qui alors le plus jeune champion du monde de l'histoire, une ronde avant la fin.

Ivanchuk fut malheureux d'être exclu des Championnats du Monde 2005 et 2007 et il se qualifia pour son dernier Tournoi des Candidats jusqu'à ce jour en battant Ruslan Ponomariov (3e de la Coupe du monde 2011). Deux ans plus tard, en 2013, Vasyl participa au Tournoi des Candidats à Londres. Il y signa une performance qui pointèrent à la fois ses qualités et ses défauts. Il vint à bout à la fois Magnus Carlsen (en faisant preuve d'une brillante technique) et Vladimir Kramnik (dernière ronde) mais il finira avant-dernier après avoir perdu le fil dans d'autres parties par manque de temps (zeitnot).

Vasyl évoqua de ce point en 2011 lorsqu'il lui a été demandé si le fait de ne jamais avoir inscrit son nom au palmarès du Championnat du Monde restait sa plus grande déception : 

Je ne pense pas que ce soit le cas... Il s'agit seulement d'un tournoi. Bien sûr, j'aurais aimé m'y imposer mais je ressens que tout au long de ma carrière je me suis mis la pression par rapport à cet objectif. Ça m'empêchait de me concentrer pour les autres tournois ou me provoquait de l'anxiété. 

Je peux encore devenir champion du monde mais seulement si j'arrive à prendre le championnat ou le tournoi des candidats comme s'ils s'agissaient de tournois normaux, sans rien de spécial. Je serais alors capable de me préparer adéquatement.

Je me connais : si le tournoi est important, je ne peux pas développer mon meilleur jeu ni me préparer que ce soit avec l'ordinateur ou sur l'échiquier. Quand la tension redescend, les nouvelles idées resurgissent. Pourquoi est-ce comme ça ? Je ne sais pas.


Planète Ivanchuk

Dans sa session de questions/réponses sur chess24, Vasyl a décrit son style de jeu comme étant universel : "je n'ai peur d'aucune position". Tandis que les aficionados des échecs apprécient son jeu, c'est surtout son attitude en tant que personne qui a contribué à sa renommée. Il prend plaisir à jouer et arrive à le transmettre de façon si singulière : 

Le principal secret de la réussite est de faire ce qu'on aime et d'aimer ce qu'on est en train de faire. C'est très important. Je suis joueur professionnel d'échecs depuis un grand nombre d'années. J'ai débuté à l'âge de six ans et depuis mes 10 ans je participe à de nombreux tournois. Je ne me rappelle pas d'avoir considéré un jour les échecs comme ma profession ou un travail.

Ivanchuk est considéré comme un génie depuis longtemps (88% des sondés le pensent dans l'article écrit par Vlad Tkachiev, Is Ivanchuk a genius?) et il évoqua d'autres figures considérées comme des génies des échecs en 2009.

Une journaliste locale interrogea le "génie Ivanchuk" pour savoir s'il considère qu'il y en a d'autres comme lui. Il répondit que ce n'était pas une question facile... et il commença à donner quelques noms.

 Capablanca, définitivement. Fischer, aussi.

Une pause.

— Alekhine ? suggéra quelqu'un.

— Oui. Alekhine a eu "l'adoubement" de Vasyl.

— Kasparov ?

— Oui

— Karpov ?

— Non

— Et Tal ?

— Un mystère. Je ne peux pas dire oui ou non. Je ne comprends pas Tal.

— Parmi les femmes ?

— Judit Polgar

— Et Magnus Carlsen ?

— Un grand talent. Mais je ne suis pas sûr de pouvoir l'appeler génie. 

11 années plus tard, on a demandé à Vasyl s'il avait tiré une conclusion : 

En 2011, Boris Gelfand répondit à sa question. "Qui joue le mieux, Ivanchuk en bonne forme ou Carlsen?", avec "Je pense que c'est Ivanchuk en bonne forme". Le dernier exemple en date d'un Ivanchuk en pleine possession de ses moyens fut son triomphe lors des championnats du monde de parties rapides 2016, à 47 ans.

Sur sa route, il écarta Magnus, Mamedyarov et Vishy Anand tandis que pendant la cérémonie de clôture il était en train de jouer aux dames avec Baadur Jobava (l'une de ses autres grandes passions) alors qu'il devait recevoir sa médaille d'or. Sa façon de courir, de sauter sur le podium et de continuer à réfléchir à sa partie de dames n'est rien d'autre que de l'Ivanchuk dans le texte :  

Il colle au stéréotype de "génie étourdi" mais c'est bel et bien son travail et son dévouement total au jeu d'échecs ainsi que sa passion qui lui permettent de continuer à jouer à plus de cinquante ans. Dans un bon jour, on dira qu'il peut encore battre n'importe qui. 



Vous pouvez soutenir Vasyl, ou simplement vous offrir l'un des objets souvenirs de l'événement, dans notre boutique


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 10606111124
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options