Reportages 7 févr. 2021 | 18:09par

Opera Euro Rapid jour 1: Magnus Carlsen mène la danse au terme "d'une énorme journée"

Si le champion du monde Magnus Carlsen a commencé l'Opera Euro Rapide par une défaite contre Wesley So, il a su rebondir en remportant les quatre parties suivantes (4/5). So et Nepomniatchi suivent à un demi-point et Radjabov demeure le seul des 16 joueurs engagés à ne pas avoir connu la défaite. Si les phases qualificatives s'arrêtaient là, Hikaru Nakamura, Alexander Grischuk et Ding Liren n'accéderaient pas au tableau final.

Quand Wesley a battu Magnus, on aurait difficilement prédit l'issue de la première journée...

Vous pouvez retrouver les parties de l'Opera Euro Rapid, le 3e événement du Meltwater Champions Chess Tour, en utilisant le sélecteur ci-dessous. 

Retrouvez les commentaires de Yannick Gozzoli & Jules Moussard lors de la première journée des qualifications.

Les 7 enseignements de la première journée de l'Opera Euro Rapide 

1. Magnus est de retour

Le début de sa trente-et-unième année n'avait pas souri au champion du monde. Le jour de son anniversaire, le 30 novembre dernier, il a perdu en finale du Skilling Open contre Wesley So. Ensuite, il fut éliminé par MVL du Speed Chess Championship en demies. Il a terminé l'année 2020 en étant battu par Daniil Dubov dès les quarts de finale du Airthings Masters. L'année 2021, elle, n'a pas commencé de la meilleure des manières : il n'avait plus aucune chance de remporter le Tata Steel Masters à l'entame de la dernière ronde. Le champion du monde a terminé à la 6e place, son plus mauvais résultat depuis 2007 où il avait terminé bon dernier (16 ans).  

Magnus nous a parlé de son état de forme à l'aube de l'Opera Euro Rapid. 

J'ai typiquement tous les symptômes d'une mauvaise forme : je réfléchis trop longtemps et lorsque je joue rapidement je commets des erreurs. Je cogite au meilleur coup, encore et encore, en pensant que je ne l'ai pas trouvé, puis je joue un coup qui me semble meilleur... et en fait il s'agit d'une erreur. Je veux dire par là que lorsque je ne suis pas en grande forme ni en confiance, tout est plus difficile pour moi.

Magnus était ravi de pouvoir rejouer si vite après son échec néerlandais. 

C'est aussi une question de fierté. Je ne dois pas laisser la mauvaise impression que j'ai laissée dernièrement. Je me disais au Tata lorsque j'avais que 50% après 8 rondes : non, ce n'est clairement pas moi qui joue... Comment puis-je encore me regarder dans un miroir lorsque j'ai que 50% après 8 rondes ? D'habitude je devrais battre ces adversaires, je ne devrais pas perdre contre tel ou untel. Je veux juste prouver que je peux faire mieux que dernièrement. Ce n'est pas facile, bien sûr, mais je veux vraiment améliorer mon niveau de jeu. 

A première vue, l'Opera Euro Rapide ne commençait pas de la meilleure des façons : Magnus a entamé le tournoi par une défaite contre Wesley So. Le champion des USA a joué une partie modèle, en enchaînant 18 coups de son Chessable 1.e4 lifetime repertoire!

Si la position est longtemps restée à double-tranchant, après 37…Dg6 Wesley est parvenu à s'emparer de l'initiative. 


Après 38.Tc7!, la dame noire doit rester défendre le pion h7 et la menace Ce6 devient sérieuse. Wesley ne lâcha plus rien. Magnus a reconnu sa défaite.

C'est convenable... Je sais que Wesley est un très fort joueur et je me suis dit que le résultat de cette première partie, quel qu'il soit, n'aurait aucun impact sur moi. Donc ça m'allait franchement et je voulais juste garder la même philosophie. Je savais que cela pouvait se produire et que je devais continuer à faire mon jeu. Heureusement, j'ai su rebondir de suite contre Aronian et ensuite j'ai enchaîné la journée de façon très positive. 

La conclusion de sa partie contre Aronian a mis du temps à se dessiner, même si sa finale était avantageuse dès le 14e coup. Il s'imposa ensuite contre Matthias Bluebaum avec les pièces noires avant de vaincre Sam Shankland, son secondant, à la ronde 4 en étant certain de le surprendre dans l'ouverture avec une ouverture qu'ils n'ont jamais travaillée !  

Cette partie a ressemblé à un rêve, avec le Norvégien totalement gagnant au 20e coup. Huit joueurs étaient ex-aequo avec 3/4 mais après la 5e, c'est Magnus qui est seul leader.

“Je suis content de mon jeu, l'esprit que j'ai eu... J'ai toujours voulu maximiser ma position" a déclaré Magnus, avant de qualifier sa dernière ronde contre Leinier Dominguez de "partie de plaisir". Il a opté pour une ouverture très aigüe. 

…la suite fut loin d'être sans erreur. Magnus a laissé son adversaire lui planter Cf5 rapidement et aurait potentiellement pu abandonner la partie après 27…Rh6? (27…Rf8! était le seul coup et objectivement la position est nulle). 


En jouant ce coup, Carlsen envisageait que son monarque puisse se rapprocher du centre de l'échiquier. 28.Th1+ Rg5 29.f4+ Rf5 30.Tf1 g5 31.Cd4+, et ici 31…Re4! aurait été la cerise sur le gâteau, même si  31…Rg6 suffit pour les noirs. 

Seule ombre au tableau – 28.Td4! assure la victoire pour les blancs, avec un mat inévitable sur les colonnes h et g. Magnus a commenté après coup : 

J'aurais pu être maté à un moment donné... Mais il ne l'a pas vu et moi non plus, alors qu'importe ? 

“Evidemment, les résultats sont probants” a déclaré Magnus, qui mène la danse après une première journée explosive.


“Je ne crois pas que beaucoup de joueurs soient invaincus après la première journée, cela montre qu'on a été très ambitieux", a conclu le champion du monde. Seul Teimour Radjabov est invaincu avec 4 nulles et une victoire contre Shankland où il fit preuve d'une technique irréprochable. 

2. Les fautes de souris ne riment pas avec défaite

Le tournoi a connu un "faux-départ" lorsque nous avons vu qu'Alexander Grischuk avait, dès sa première partie, manqué le petit roque. 

Les noirs étaient proches de la victoire après 4...Cxe4 mais dans leur malheur, on peut dire que les blancs auraient quoi qu'il en soit perdu ce pion e4. Grischuk fit le dos rond et put sauver la nulle tandis qu'Anish a montré que pareilles nouveautés existaient. 

Les fautes de souris sont bien évidemment un problème majeur dans les échecs en ligne... Le GM Russe Nikita Vitiugov déplorait cet accident. 

Cependant, ce ne fut qu'un bref incident alors qu'il y a eu 40 parties en rapide. Par exemple, lorsque les parties se déroulent dans la vraie vie on peut assister à des joueurs qui tombent au temps, ce qui n'arrive que très rarement sur internet.

3. Gérer les fuseaux horaires n'est pas une sinécure

L'un des soucis majeurs des tournois en ligne est de parvenir à fixer un horaire qui puisse convenir à tous les participants. Petite capture d'écran des horaires des différents joueurs engagés à 17h00 CET. 


Magnus, qui est revenu en Norvège après avoir expérimenté le fait de jouer dans une destination "exotique", bien plus à l'est, a déclaré : 

Je dois vous dire que ce n'est pas facile à gérer. Lorsqu'on arrive à la 4e ou 5e partie de la journée, il est très tard en Chine et cela commence à l'être également en Europe, ce qui n'est pas forcément idéal. Les Etats-Uniens, eux, commencent à arriver en début d'après-midi, ce qui aurait tendance à les avantager. En tout cas, je peux vous assurer que les 4e et 5e partie de chaque jour seront les parties les plus susceptibles de modifier le classement général. Les joueurs seront déjà très épuisés. 

Ding Liren, qui commence la ronde 1 à minuit, est le joueur le plus impacté par le décalage horaire. Cependant, cela ne l'a pas empêché de rallier le final 4 du Magnus Carlsen Chess Tour. 

Cette fois, il a échoué à rallier la seconde phase du Skilling Open et a eu une première "journée" décevante à l'Opera Euro Rapide, en perdant 3 parties avec les pièces noires. Il a eu ensuite son momentum lors d'une position finale jugée gagnante mais si peu usuelle contre Leinier Dominguez. 

4. Pas de gueule de bois post Wijk aan Zee 

Nous avons vu que Magnus Carlsen avait su rebondir après son cuisant échec à Wijk aan Zee. Le séjour de Maxime Vachier-Lagrave dans la cité néerlandaise fut bien plus désastreux ("j'ai sûrement sous-estimé les 25 jours passés là-bas : les restaurants fermés et un couvre-feu très tôt, c'était très long"). Maxime a signé des victoires contre Dubov et So - une des rares fois où So se retrouve perdant dans une finale de tour égale. Si Maxime a ensuite perdu contre Aronian, sa première journée a été de bonne facture.

Jan-Krzysztof Duda n'a pas été aussi bien loti après un Wijk aan Zee sans victoire mais il a enfin décroché une victoire contre Ding Liren. Comme mentionné précédemment, Ding Liren n'était pas sous sa meilleure forme mais une victoire contre le n°3 mondial demeure toujours importante.

Anish Giri était celui qui avait souffert du sort le plus cruel à la fin du Tata Steel - en gâchant un très bon tournoi avec une défaite en playoff contre Jorden van Foreest. Il a expliqué : 

Vous vous souvenez toujours de votre dernier échec ou tournoi et pour moi cette défaite dans le tie-break était très stupide. Je suis encore déçu de la manière avec laquelle j'ai perdu... J'ai tendance à avoir les pieds sur terre lorsqu'une défaite ou une victoire arrive donc j'ai beaucoup de choses à retenir de ce qui s'est passé. 

Giri explique que le fait qu'il soit terre à terre l'a empêché de remporter davantage de grands tournois. Il ne dispose pas de l'arme "tout ou rien" si chère à Nakamura par exemple... Il a également éprouvé des difficultés à passer des parties classiques aux blitz au Tata Steel avant d'ajouter qu'il serait compliqué d'en découdre en rapide ici : 

Réfléchir est quelque chose de très tentant aux échecs et je me sens mal de jouer un coup dont je ne suis pas sûr mais c'est un exercice à faire quand vous jouez en rapide ou en blitz - vous devez faire des coups au feeling. 

En fin de compte, la première journée n'a pas été si mauvaise pour la star batave. S'il a manqué une victoire contre Grischuk, il a survécu face à Dubov avant de battre Ian Nepomniatchi.  


27.Fxg6! force une finale gagnante, puisque 27…Dxg6 se heurte à 28.Dxe5!, profitant du clouage sur la sixième. Après 27…Dxd5 c'est du pain béni pour les blancs.

Giri s'est ensuite incliné contre Hikaru Nakamura, la seule victoire de l'Américain ce jour, avant de remporter sa partie contre Vidit dans la 5e ronde.

5. Nepo a presque eu tout faux

Ian Nepomniachtchi termine la journée ex-aequo avec So, à un demi-point de Magnus, mais tout n'a pas été paisible pour autant... il s'est en effet connecté deux heures avant le début de l'événement.

Difficile de mieux faire en terme de résumé de la journée.

Dans chaque partie jouée, je me suis demandé à un moment "comment puis-je être aussi bête?"

Lors de la première (victoire vs Duda), bien évidemment, dans la deuxième, également, lorsque j'ai laissé Grischuk rentrer dans une finale égale de fou. La troisième, sans commentaire, je l'ai juste perdue. La 4e contre Dubov, j'étais sans voix, et la 5e, à un moment, j'ai eu le sentiment que Nakamura allait s'en sortir... une position dans laquelle le champion du monde ne survivrait pas contre un bon joueur de club. 

Ian a rejoint Magnus en évoquant que le fighting spirit des joueurs venait du fait que la moitié d'entre eux ne passeront pas les qualifications. Les joueurs pourraient s'apaiser un peu plus tard, si quelques personnes se détachent et peuvent se contenter de nulles pour assurer une qualification. 

6. Dubov fait du Dubov

Daniil Dubov a conclu la première journée à la 13e position, en dehors des qualifications, mais comme si souvent lorsqu'on a affaire à la star russe, on a l'impression qu'il aurait pu finir partout dans le classement. Il a vaincu Aronian avant de manquer deux nulles en toute fin de partie contre So et MVL. Il a pris une nulle par répétition contre Giri en faisant échec en a8 et a7.  


Ici, cependant, 53.Txh7! le fou et les pions auraient été une addition trop salée pour la tour noire. Visuellement on dirait que 53...Th2+ gagne la tour, mais en fait 54.Rxg6 est possible puisque le pion f5 ne défend pas le Fg6!

Et ensuite la partie qui a laissé Nepo "sans voix". 

Dubov avait 4 pions de moins et alors que 34.Fxd4 n'était pas le coup le plus précis (34.Tge7! et les blancs sont gagnants), 19 coups plus tard Daniil a pris les 6 pions noirs et était gagnant... avant de gâcher son avantage en un seul coup 55.Te2?


55…Th4+! 56.Re5 Td5+ et les blancs doivent sacrifier une qualité 57.Rxe6 Txg5 (57.Rf6 Tf4+! ne change rien). Une nulle totalement folle, avec une fois encore la plupart des fans qui doivent espérer que Daniil se qualifie pour la phase finale pour assurer le spectacle. 

7. Pas facile pour les néophytes

Leinier Dominguez (3 défaites, 2 nulles) et Matthias Bluebaum (3 nulles, 2 défaites) ont terminé en queue du classement pour leur début au Meltwater Champions Chess Tour, bien qu'ils aient croisé le champion du monde lors de la première journée. L'autre novice du format, Sam Shankland, a aussi perdu contre Carlsen mais il a su grappiller deux victoires acquises dans des conditions similaires - une double attaque en f7!  


Sam a aussi perdu contre Radjabov pour terminer la journée à 50% et fait partie des qualifiés pour le tableau finale provisoirement, avec un meilleur départage que Nakamura et Duda. 


Si la deuxième journée ressemble à la première, vous ne voudrez pas la manquer ! Retrouvez les parties à 17h00 en direct sur chess24.

Voir aussi :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 12890821805
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options