Reportages 13 févr. 2021 | 17:38par chess24 staff

Opera Euro Rapid Demi-Finales : Carlsen-So en finale !

Magnus Carlsen affrontera Wesley So en finale de I'Opera Euro Rapid, après que le Champion du monde en titre ait été emmené jusqu'à l'Armageddon par Maxime Vachier-Lagrave. Du point de vue des résultats, c'était presque une copie conforme du quart de finale contre Daniil Dubov, mais Magnus a déclaré qu'il s'était beaucoup plus amusé et qu'il était "heureux d'avoir joué une bonne partie à la fin quand cela comptait vraiment". Wesley So, quant à lui, est arrivé en finale avec deux nuls et une victoire convaincante sur Teimour Radjabov. Mais ce n'est pas fini pour Teimour, puisqu'il disputera le match pour la troisième place face à MVL.

It's Carlsen-So in the final, a repeat of the Skilling Open final that Wesley won on Magnus' 30th birthday

Visualisez les parties de l'Opera Euro Rapid avec l'analyse du module en utilisant le sélecteur ci-dessous.

Retrouvez les commentaires de Laurent Fressinet et Yannick Gozzoli.


Devenez corpo avec le code Promo CCT40 !


Une fois de plus, comme en quart de finale, c'est Magnus Carlsen qui a eu besoin d'un Armageddon pour remporter un match à élimination directe, tandis que Wesley So a remporté la victoire avec une certaine marge de manœuvre.


Avant d'aborder le sujet de Carlsen contre MVL, voyons comment So a atteint la finale.

Wesley So 2-1 Teimour Radjabov

Wesley est arrivé au deuxième jour de sa demi-finale contre Teimour en sachant qu'il suffisait de faire match nul dans toutes les parties, et dans la première partie de la journée, il a montré qu'il était venu tout armé. Dans la ligne du Gambit Dame refusé qu'il avait perdu lors de la première journée, il a varié avec 11...c5 au lieu de 11...e5 et a fait nulle avec une facilité déconcertante. Wesley a dit plus tard qu'il avait préparé les 20 premiers coups environ et que c'était "une grosse affaire", "parce que si vous ne pressez pas avec les pièces blanches, alors psychologiquement il est très difficile de rebondir".

La deuxième partie était presque terminée avant d'avoir commencé, Wesley étant heureux de faire une nulle rapide avec les pièces blanches. Teimour ne s'y opposa pas non plus, sans doute en pensant qu'il valait mieux concentrer tous ses efforts sur une tentative de gain avec les pièces blanches dans la troisième partie. Pour cela, il joua la Nimzo-Indienne hyper-agressive 4.f3, mais une fois de plus So savait exactement ce qu'il faisait.


Ce coup rare a été joué par Ding Liren contre Alireza Firouzja lors de la Coupe du monde de 2019 que Teimour Radjabov a remporté après avoir battu Ding en finale. Au lieu du 11.0-0 de Firouzja, qui a conduit à une nulle en 23 coups, Teimour a choisi le nouveau 11.Fe3 ?! après une minute de réflexion, mais après 11...Fa6, avec son roi bloqué au centre, la position des Blancs semblait déjà chancelante.

Peu après 16.Tad1 ?! permettait 16...Ce5 ! et Teimour n'avait rien de mieux que la séquence quasi forcée qui a conduit au magnifique 18...Cd3+ !


La communication entre la tour blanche et la dame est coupée, de sorte que 19. Cxd3 perdrait suite à 19...Txd2+, tandis que 19...Cxf4 rencontre 19...Cxf4, avec Dxc3+ à suivre. La seule option viable était d'abandonner la reine avec 19.Dxd3 et d'espérer que la position suivante puisse être tenue.

Wesley soupçonnait que cela puisse être une forteresse, mais quand il a gagné le pion a2, il a pu pousser son propre pion jusqu'à ce que Teimour doive abandonner son fou. La star azéri a choisi de ne pas jouer avec la tour contre la dame.

Ensuite, Wesley a fait preuve de sa modestie habituelle, affirmant qu'il s'était senti comme un outsider avant le match et qu'il avait gagné parce que, "globalement, aujourd'hui n'était pas le jour de Teimour".

To the suggestion that he should adopt Dubov’s approach to put pressure on Magnus in the final, Wesley agreed, though he was drawing the line at playing the Scandinavian Defence!

L'événement de Teimour se poursuit également :

Carlsen 1-3 MVL (Magnus l'a emporté 2-1 dans les départages)

Les parallèles entre ce match et le quart de finale de Magnus Carlsen contre Daniil Dubov ont été remarquables. Dans les deux cas, Magnus a gagné 2,5:0,5 lors de la première journée après avoir remporté deux matchs avec les Blancs, avant de commettre une erreur et de perdre deux matchs d'affilée lors de la deuxième journée, de sorte que le match se termine aux départages. Lors des départages, Magnus a remporté le premier blitz avec les Blancs, a perdu le second avec les Noirs, puis a remporté le match avec les Blancs dans l'Armageddon.

Magnus, cependant, a estimé que les similitudes étaient trompeuses :

Je dois dire que c'était très, très différent du match contre Dubov. J'ai eu l'impression que ce match m'avait rendu la tâche très, très difficile. J'ai l'impression qu'aujourd'hui, c'est plutôt Maxime qui a bien joué et qui m'a posé des problèmes très difficiles... Je fais encore des gaffes horribles dans certaines de ces parties, mais au moins je me suis beaucoup plus amusé aujourd'hui que contre Dubov, et j'ai eu l'impression d'avoir au moins mieux joué, et je pense aussi que Maxime a bien joué aujourd'hui.

Il a déclaré : "J'étais juste de bonne humeur aujourd'hui et même le fait de perdre certaines parties n'a pas particulièrement gâché cela", ce que l'on peut voir dans ses préparatifs pour la toute première partie - Magnus n'a pas voulu révéler plus tard quelle musique il écoutait réellement !

La partie en elle-même était difficile pour Magnus, qui semblait mélanger les choses au 11e coup et qui a rapidement eu un pion de moins.

La réponse a été un non retentissant, de sorte que le champion du monde a été condamné à passer le reste de la partie à essayer de conserver cette position misérable. Au final, il a fallu 67 coups, mais il a réussi - ce qui nécessitait un changement de musique !

La deuxième partie a vu Maxime obtenir du jeu dans une najdorf 6.Dd3, mais Magnus trouva une jolie façon de terminer la partie


35.Txa6! Dxa6 36.Ce3! Tc6 37.b5! was n'était absolument pas nécessaire mais cela montrait bien la confiance du Triple Champion du Monde.

La 3e partie semblait bien se passer pour Magnus jusqu'à ce qu'il ne fasse une de ces "gaffes immondes" qu'il a mentionnées. 17...Ce7?? a simplement laissé le fou se faire enfermer par 18.b4, au moins Magnus voyait le bon côté des choses.

Maxime a converti sa position sans soucis, mais Magnus avait une dernière opportunité dans la dernière partie rapide. S'il parvenait à remporter cette dernière partie avec les pièces blanches, il accrocherait alors la nulle dans le match du jour et se qualifierait pour la finale, mais dans les autres cas, ce serait les départages !

Le champion du monde n'a pas vraiment sorti toutes ses armes, mais il a obtenu un avantage confortable contre la Grünfeld de Maxime, pour ensuite tout gâcher en l'espace de quelques coups. ‌22.e5 ?! semble objectivement renoncer à toute chance de victoire, puisqu'après 22...Tfd8 ! le seul coup à garder l'équilibre était 23.Fd4, alors qu'après 23.Cd4 ? Magnus avait clairement manqué la réponse 23...De4 ! Peter Leko a expliqué pourquoi c'était si bon.

En fait, la partie n'était pas tout à fait terminée, mais dans sa déception, Magnus a réussi à faire glisser sa souris sur 24.Qd3 ?? au lieu de 24.Qd2.

Une fin amusante, mais de toute façon, c'était une position où Magnus avait très peu de chances d'obtenir la victoire dont il avait besoin.

Cela signifiait un blitz, et soudain, dans le premier match, c'était le Magnus que nous avions vu lors de la première journée du match à nouveau. Ils ont joué une ligne de la Grünfeld avec un échange précoce de dames où Maxime avait fait un match nul relativement facile contre Magnus dans les éliminatoires du Airthings Masters, mais cette fois-ci Maxime a varié avec 9...Cd7 ?! au lieu de 9...e5.


Cela ne semblait pas être une amélioration, et Magnus a immédiatement saisi l'occasion de mettre son chevalier en d4, en regardant les trous béants en e6 et f5. Ce qui a suivi a été une domination positionnelle totale, ou "une victoire sans faille", comme l'a décrit Erwin l'Ami.

Magnus n'avait plus besoin que d'un match nul, mais il joua la Sicilienne et vivait pour le regretter. Il n'a cependant pas eu trop de regrets, comme il l'a commenté par la suite :

J'ai l'impression que dans le deuxième blitz, surtout, j'ai vraiment eu l'impression qu'il m'a posé des problèmes très difficiles que je n'ai pas pu résoudre.

Le premier choc fut 13.b5 !?, qui a été joué si vite qu'il s'agissait peut-être d'une préparation à la maison, bien qu'un coup d’œil rapide à l'ordinateur suggère que les Noirs seraient mieux après 13...Fxc3, s'ils pouvaient naviguer en toute sécurité dans les complications.

Magnus a rapidement décidé de ne pas descendre dans ce trou de lapin , ce qui a semblé porter ses fruits lorsqu'une position inconfortable a été soudainement "résolue" par 20...d4 !

Il est passé très près de forcer l'égalité complète, mais une séquence de coups très délicate - pour les deux joueurs - a permis à Maxime de conserver une longueur d'avance jusqu'à ce que les noirs craquent autour du 30ème coup.




Maxime menace le pion en f5, puisque Fxf5 Txf5 ferait face à Te8+ et échec et mat de dernier rang. On ne peut pas se défendre avec g6 à cause de Txh7+ et d'un autre  mat, mais Magnus aurait pu parer la menace en poussant son pion h pour donner à son roi un peu d'espace avec h6 ou h5. Au lieu de cela, après 30...Td4 ?! 31.Fxf5 les Noirs étaient en difficulté, bien que l'ordinateur suggère que 31...Td6, en essayant de faire sortir le cavalier, lui donnerait des chances. Au lieu de cela, après 31...Td2 ? 32.h4 Maxime s'est converti brillamment, pour finalement s'échanger en une finale de pions gagnants.

Pour Magnus, cela signifiait à nouveau Armageddon, et en tant que joueur le mieux placé lors des éliminatoires, il a pu choisir la couleur. La sagesse conventionnelle suggère que les Noirs, qui obtiennent 4 minutes contre 5 pour les Blancs mais n'ont besoin que de faire match nul, sont les favoris, mais contre Dubov, le champion du monde a choisi les Blancs. Il a expliqué :

    Je pense que cela dépend vraiment de l'adversaire et du déroulement du match, etc. Ce n'est pas une coïncidence si j'ai choisi les Blancs contre deux joueurs très agressifs et très vifs. Pour moi, c'était encore une fois évident. J'ai eu beaucoup de mal avec les Noirs au cours des deux dernières parties contre lui et je me suis dit : oui, une minute plus tard, une position intéressante, ça devrait aller. J'ai pensé que si on en arrivait là, le plan B était de le flagger, donc il m'a semblé évident aujourd'hui de choisir les Blancs.

Magnus était heureux de jouer le même Grünfeld que dans la 4ème partie rapide, et bien que ce soit Maxime qui ait varié en premier avec 10...f5 au lieu de 10...Cb4, le résultat a été une autre position prometteuse pour Magnus. Cette fois, son avantage ne fit que croître, jusqu'à ce que la position soit mûre pour un coup d'arrêt - Peter Leko repéra 27.Dh6! juste avant que Magnus ne la joue.

En fait, comme vous pouvez le voir, Peter a également repéré 31.Txa5! qui aurait terminé la partie plus tôt que le 31.De1 de Magnus, mais c'était le genre de position que l'on aime bien jouer un peu plus longtemps ! Magnus a même joué lui-même un applaudissement à la fin.



Cela signifiait que Carlsen avait pris sa revanche sur Dubov pour le quart de finale du Airthings Masters en le battant ici en quart de finale, et qu'il avait pris sa revanche sur MVL de la demi-finale du Speed Chess en le battant en demi-finale - ne laissant que Wesley So en finale après avoir perdu contre Wesley en finale du Skilling Open. Pour Magnus, "vengeance" n'était cependant pas le bon mot :

    Je dirais toujours qu'une victoire de ma part contre quelqu'un n'équivaut pas à ce qu'il me batte, donc je n'appellerais pas cela une vengeance absolue coup pour coup, mais certainement que je préférerais appeler cela, si je devais avoir un bon résultat en finale et gagner, un pas vers une sorte de rédemption pour mes derniers tournois plutôt qu'une vengeance.

En tout cas, cela promet d'être une bataille intense entre les deux joueurs qui ont terminé les numéros 1 et 2 dans la phase éliminatoire, tandis que Radjabov affrontera MVL pour la 3ème place et aussi, bien sûr, les prix et les points du Tour.



Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 12619423227
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options