Dernières nouvelles

Reportages 16 juin 2019 | 17:01par Colin McGourty

Norway Chess 9 : Caruana gâche la fête de Magnus

Fabiano Caruana a manqué une occasion en or de mater Magnus Carlsen dans leur partie classique, mais il a remporté l'Armageddon, devenant le seul joueur à avoir battu le Champion du Monde dans un mini-match de l'Altibox Norway Chess 2019. Cela a gâché la journée de Magnus, mais pas son tournoi, qu'il a gagné avec 3 points d'avance sur Levon Aronian et Yu Yangyi. Nous allons tirer 7 conclusions de cet événement. 

7 mois après leur  match, Caruana-Carlsen reste la partie phare | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Vous pouvez rejouer toutes les parties de l'Altibox Norway Chess 2019 ci-dessous. R1, R2 etc. sont les parties classiques, tandis que A1, A2, etc. sont les Armageddon. Gagner l'Armageddon rapporte un point, tandis qu'une victoire en classique en rapporte deux, et une nulle en classique un demi.

Retrouvez les commentaires du MI Jean-Baptiste Mullon et des GMs Iossif Dorfman et Laurent Fressinet :


1. Caruana est toujours le principal rival de Carlsen

La dernière partie du tournoi | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Au lieu de la Sveshnikov 7.Cd5 à laquelle on a été habitué, Fabiano est retourné à 3.Fb5 qu'il avait joué au début du Championnat du Monde. L'Américain a dominé le jeu, avec presque 30 minutes d'avance à la pendule quand 16...Tad8 est apparu sur l'échiquier :

Bien que deux tours soient généralement plus fortes qu'une dame, 17.Dxd8!? n'était pas objectivement le meilleur choix. Comme Fabiano l'a expliqué par la suite, il s'est dit que 17.De3 n'aurait mené qu'à la nulle et il voulait "garder la partie en vie". C'est cette ambition qui le rend dangereux envers Magnus et elle a failli être récompensée dans le zeitnot :


Fabi avait ici 7 minutes contre 1 minute et 18 secondes pour son adversaire et il a bien sûr regardé le coup le plus naturel de la position, 50.Cf5!? Ça gagne sur le champ car 50..Dd2+ est contré par 51.Rf3!! et après 51...Dxe1 c'est mat en 2 : 52.g4+ Rg5 53.Tg7#


Si les noirs jouent à la place 51...Dd3+ alors 52.Rf2 Dd2+ et les blancs peuvent interposer la tour avec 53.Te2 et c'est terminé.

Après trois minutes sans trouver de suite claire, Fabi a admis avoir eu peur de perdre son avance au temps et quand même ne rien trouver. Il a décrit 50.Cf3? comme un coup de panique, et on peut imaginer l'émotion qui a traversé le Champion du Monde, qui lui avait vu le gain, et l'a d'ailleurs montré à son adversaire après la partie !

Le coup de Fabi était presque perdant, mais pour cela il fallait trouver 50...Dc2+ 51.Rh3 et maintenant l'inhumain 51...Db3!! A la place, Magnus a joué 51...Rg6 et la partie s'est rapidement conclue par la nulle.

Les joueurs étaient sous le choc, mais il restait encore l'Armageddon | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Magnus a contré la Rossolimo par 3...Cf6 4.Cc3 Cd4!?, une vieille ligne à la réputation douteuse. Fabiano se souvenait ce qu'il fallait faire faire, même si "la dernière fois que j'ai vu ça, j'avais 8 ans !" Il a joué la "réfutation" 5.e5 Cxb5 6.Cxb5 Cd5 7.Cg5 avant de se retrouver "out of the book". La partie a continué par 7...f6 8.Ce4 f5 9.Cbc3 offrant une position des plus originales :

L'ouverture surprise a apparemment fonctionné, mais après un malheureux échange des fous de cases noirs et quelques imprécisions inhabituelles, Magnus s'est retrouvé nettement moins bien. Après 29.Ce3 Fabiano savait qu'il allait gagner la partie :



"Étrangement, je me sens comme si j'avais gagné" | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess


Attendez, je suis confus, est-ce que Fabiano Caruana est le nouveau Champion du Monde maintenant ?

2. La fête de Carlsen a été gâchée 


"C'était une très, très mauvaise journée. Rien d'autre à dire. Deux mauvaises prestations. J'ai eu de la chance de me sortir de la première. Il faut que je joue mieux. Je n'ai pas été bon dans ce tournoi. Ma performance a été médiocre. Quelque chose manque en ce moment. Je ne devrais pas me plaindre, mais cette dernière ronde a été un vrai bazar."

Malgré cette défaite de dernière minute et des partiesclassiques bancales contre Aronian, Ding Liren et Caruana, Magnus Carlsen n'a au final perdu qu'un blitz qui ne comptait ni pour le Elo ni pour le classement final.


3. L'expérience Armageddon ne s'est pas mal passée

L'Altibox Norway Chess a essayé une nouvelle formule cette année afin de satisfaire les spectateurs. Les nulles en classique n'ont certes pas disparu, il y en a eu 76% au total, mais tandis que les années précédentes elles débouchaient sur une conférence de presse tiède, cette fois les Armageddon ont mis de l'action et offert d'excellentes pauses entre les lentes parties classiques. Les mini-matchs se terminaient en 4-5 heures, avec peu de temps mort, ce qui a permis de booster les audiences à la télé norvégienne.

Il y avait aussi des spectateurs dans la salle | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess 

La peur que le format 10 minutes vs 7 minutes favoriserait une des deux couleurs s'est avérée infondée. Les blancs ont gagné 15 Armageddon et les noirs 19, et les joueurs étaient divisés quant à leur préférence. Caruana, par exemple, a commenté : 

En général en blitz je fais une nulle toutes les dix parties. Donc autant prendre les blancs !


4. Faut-il changer le comptage des points ?

Si l'on ne tient compte que des parties classiques, voici ce qu'aurait été le classement :

1-2: Carlsen, Ding Liren: 5.5 (+2)
3-4: Caruana, So: 5 (+1)
5-6: Aronian, Yu Yangyi: 4.5 (50%)
7-8: MVL, Anand: 4 (-1)
9-10: Mamedyarov, Grischuk: 3.5 (-2)

Le plus gros changement est Ding Liren, qui passe  de la première place ex æquo à la 6ème !   

Ding Liren a terminé son tournoi par une défaite supplémentaire en Armageddon | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Bien sûr, Ding ne peut s'en prendre qu'à lui-même, personne ne l'ayant forcé à perdre 6 Armageddon, mais déjà après la ronde 8, Anand avait déclaré : "le +2 de Ding devrait compter pour quelque chose. Quand tu travailles durant 4h, ça devrait valoir plus que quand tu travailles durant 20 minutes". D'autres Grands-Maîtres l'ont rejoint sur cette position :

Aronian:

Ce n'est pas vraiment juste qu'un gars comme Ding qui a marqué +2 ne soit pas dans le top 3. C'est juste fou.

Caruana:

Je crois que le système de comptage devrait être ajusté. Ca ne semble pas jusqte que tu puisses jouer une partie parfaite, et c'est vraiment difficile de battre ces gars-là en partie classique, et avoir 2 points, ou faire une mauvaise nulle et ton adversaire laisse un fou en prise [et tu as 1.5 points]


5. Aronian fait le show

Levon Aronian n'a marqué que 50% en partie classique, mais a mérité sa 2ème place grâce aux Armagedon gagnés parfois grâce à la chance, parfois grâce à son talent. Aucune partie n'a été aussi sauvage que sa première ronde contre Grischuk :

Levon aurait pu connaître un zeitnot similaire si Wesley So n'avait pas gaffé un mat en 1 :

Dans la dernière ronde contre Anand, Aronian a trouvé une idée particulièrement brillante avec 36...Td3!


Après 37.Ce5 Dg3+ 38.Rg1 Tx5! 3.Dxg3 fxg3 40.Cg6+ Rh7! (40...Rg8?? 41.Ce7+! et les blancs gagnent) 41.Cxf8+ Rg8 les blancs sont perdants à cause de la menace de mat du couloir !

6. Yu Yangyi a dépassé toutes les attentes

Le Président de PlayMagnus Anders Brandt joue le premier coup de Yu Yangyi vs. Mamedyarov | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Yu Yangy a commencé à se faire remarquer dans le blitz d'ouverture, en commençant par des victoires contre Ding Liren et Vishy Anand. Dans le tournoi principale, i la récidivé, en battant MVL puis DIng Liren en Armageddon dans les deux première rondes. Il est revenu d'une défaite en classique contre So à la ronde 3 en battant Grischuk la ronde suivante puis a recommencé en effaçant sa défaite contre Carlsen par une victoire contre Mamedyarov dans la dernière ronde. Il termine 2ème exaequo avec Aronian, 3ème au départage. On peut être certain de le revoir  prochainement dans d'autres super tournois !

7. Grischuk dernier

Maxime Vachier-Lagrave, n'a pas eu grand chose à célébrer à Stavanger depuis le blitz d'ouverture où le Français est devenu n°1 mondial en blitz en battant Magnus Carlsen. Vishy Anand et plus encore Shakhriyar Mamedyarov ont déçu eux aussi, mais la pire déception vient d'Alexander Grischuk, le triple Champion du Monde de blitz, qui a eu des résultats horribles et en classique et en Armageddon, malgré une victoire contre Ding Liren lors de la dernière ronde.

Une victoire finale n'aura pas suffi à extirper Grischuk de la dernière place | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

A voir également :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 7335722703
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

J'ai 16 ans ou plus.

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options