Reportages 13 oct. 2020 | 21:26par Colin McGourty

Norway Chess ronde 7 : Carlsen & Firouzja trouvent le chemin de la victoire

Magnus Carlsen a failli perdre une partie classique contre Fabiano Caruana pour la première fois depuis cinq ans, mais il a admis qu'un "peu de chance", ainsi qu'une défense brillante, lui ont permis de survivre avant de gagner dans l'Armageddon. Cela a permis à Magnus de conserver la deuxième place, un point derrière Alireza Firouzja, qui a également remporté l'armageddon après que Levon Aronian soit tombé au temps. Le seul joueur à avoir marqué trois points est Jan-Krzysztof Duda, qui a finalement puni l'ouverture osée d'Aryan Tari.

Levon Aronian sait qu'il a laissé filer Alireza Firouzja| photo: Lennart Ootes, official website

Rejouez les parties de l'Altibox Norway Chess en utilisant le sélecteur ci-dessous.

Retrouvez les commentaires de Laurent Fressinet & Iossif Dorfman : 

Profitez d'offres spéciales pendant le Norway Chess chess24.com/deals

Caruana ½-½ Carlsen (Magnus gagne l'Armageddon)

Dans leur première partie de cet Altibox Norway Chess, Magnus Carlsen avait battu Fabiano Caruana en partie classique pour la première fois depuis plus de deux ans, mettant fin à une série de 19 nulles. Mais dans ce choc, la question était de savoir si Fabiano pouvait battre Magnus en partie classique pour la première fois depuis cinq ans... et il en a été très proche !

Journée de boulot difficile pour Magnus Carlsen | photo: Lennart Ootes, official website

Lors de la victoire précédente, Magnus avait noté qu'il pensait avoir la meilleure position qu'il ait eue contre Fabi depuis la première partie de leur match de championnat du monde de 2018, et nous sommes revenus sur le champ de bataille lors de la septième ronde, Magnus jouant la Sicilienne Rossolimo (1.e4 c5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 g6) qu'il avait choisie dans cette partie. Avec 5.c3, cependant, Fabi avait déjà quitté les positions vues dans le match, et lorsque 10.Fd6!? est apparu sur l'échiquier, il était clair que nous étions au coeur d'une lutte féroce.


Le seul joueur de haut niveau à avoir tenté cette expérience est le GM anglais Mickey Adams, un joueur qui a travaillé comme secondant du championnat du monde pour Magnus et Fabiano. Il l'a essayé lors de la 1ere ronde du Gibraltar Masters de cette année et a obtenu une position gagnante en 20 coups, mais Magnus s'était déjà écarté de cette partie avec son coup 10...b5. Le déroulement de la partie avait été couvert à Chessable, dans le Fight Like Magnus : The Sicilian course approuvé par Magnus

Mais il était en difficulté ici, dépensant plus de 30 minutes sur les deux coups suivants.

Fabiano a décrit sa préparation comme “pas si profonde”.

J'ai été un peu surpris qu'il ne connaisse pas cette ligne parce que c'est une ligne très linéaire, ou peut-être qu'il la connaissait, mais qu'il ne se souvenait pas vraiment de la façon dont il est censé jouer, et c'est très dangereux.

Magnus a confirmé l'impression de Fabi au confessionnal pendant la partie, en disant que bien qu'il connaisse la ligne, il mélangeait les choses, comme un dyslexique aux échecs. Le moment critique semble être venu après 17.Fd5.


L'ordinateur suggère de prendre le pion en h4 maintenant, tant que cela est possible, avec une position équilibrée dynamiquement. Au lieu de cela, Magnus a joué 17...Ca5 ?! 18.Fxb7 Cxb7 19.Ce4 Te8 20.h5! et le pion est devenu une épine dans le pied des noirs.

Fabiano Caruana semblait avoir une grande chance de remporter une précieuse victoire | photo: Lennart Ootes, official website

Le Champion du Monde a résumé :

Je n'étais pas très déçu après l'ouverture, mais je me suis trompé avec le coup Ca5, et après cela, c'était juste horriblement difficile. Je pense que c'est une situation typique quand vous avez beaucoup de très, très mauvais choix, puis vous y consacrez beaucoup de temps et c'est ce qui arrive.

Magnus avait déjà pris une heure de retard sur l'horloge avant de jouer 20...Tc8, mais c'est à ce moment-là que Vladimir Kramnik et Judit Polgar ont pu parler de ce qui fait de Magnus un joueur si fort.

Il allait devoir montrer toutes ses qualités pour survivre, et c'est exactement ce qu'il a fait, Fabiano se disant que, même s'il aurait peut-être mieux valu jouer Dd2 avant hxg6, il n'a pas vraiment fait d'erreur. Magnus a continué à trouver des ressources, mais a admis qu'un autre jour, cela n'aurait peut-être pas suffi après 29.Ce5.


29...Dxd6?? est impossible car après 30.De2! un désastre frappera la case d7, mais Magnus a correctement joué 29...Dc8! Fabiano pensait qu'il devait y avoir un gain, mais ne l'a pas trouvé pendant les 18 minutes qu'il a passées ici, pour une simple raison : il n'était pas là ! Comme l'a commenté Magnus :

J'ai pensé que c'était extrêmement dangereux et le fait que je tienne après tout ces trucs de Ce5, Dc8, c'est un peu de chance, je dirais. Parfois, les choses s'effondrent, mais heureusement, ce n'est pas le cas aujourd'hui !

La partie continua avec 30.Dd5 Te6 31.Cg4 Rh7 32.Dd4 Df8 33.Da7 :


Judit Polgar pensait initialement que c'était un grand avantage pour les Blancs, mais Vlad (Kramnik) a rapidement souligné la défense que Magnus avait vue : 33...Txd6 ! et si 34.Txd6 les noirs ont 34...Dxd6 !, puisque 35.Dxb7 se heurte à 35...Dd1+, ramassant le cavalier non protégé en g4. C'est par un tel fil que la position tenait, mais cela signifiait qu'à la toute fin, c'était même Magnus qui aurait pu choisir de jouer pour gagner !

Fabiano commenta :

Il a dû jouer beaucoup de coups très, très précis, mais il les a tous joués, et à la fin, j'avais déjà un pion de moins. Je pense qu'il devrait y avoir une nulle et il n'avait pas beaucoup de temps, donc je m'attendais à ce qu'il prenne la nulle, mais j'espérais plus dans cette partie.

"Cela vaut bien des victoires, un tel sauvetage", a déclaré M. Kramnik, même si la journée de travail n'était pas terminée pour le champion du monde. Il devait maintenant jouer l'Armageddon, mais il a été aidé par le jeu de son adversaire en ouverture. Magnus a joué le Berlin et Fabi a choqué Kramnik en jouant l'égal 5.Te1 dans une partie à gagner absolument. Comme Fabi l'a fait remarquer, cependant, il a certainement " tenté le coup " en jouant un autre coup étrange : Fd6.

Mais cette fois, elle était moins convaincante, et après 16...Te6 17.c5 ? ("un peu trop ambitieux" - Caruana) 17...Ce8 ! 18.Fc4 Cxd6 ! 19.cxd6 Fxa1 20.Dxa1 Txd6 Magnus avait simplement un énorme avantage dans une partie où il n'avait besoin que d'une nulle. Il a avoué que les choses ont "un peu dérapé" par la suite, et il a semblé que si Fabi s'était vraiment engagé à flagger son adversaire, il aurait peut-être réussi, mais au final, Magnus a remporté un 6ème mini-match en 7, avec sa défaite en partie classique contre Duda comme seul faux pas.

Firouzja ½-½ Aronian (Alireza gagne l'Armageddon)

Alireza Firouzja a également remporté 6 mini-matchs sur 7, son seul faux pas ayant été sa défaite contre Magnus dans l'Armageddon. Cette année, l'accent est toutefois moins mis sur Armageddon, avec seulement un demi-point offert pour avoir gagné ce match. Alireza serait également en tête si l'on ne comptait que les parties classiques - il a marqué un +3 sans défaite, et lors de sa partie à la ronde 7, c'est une nouvelle fois lui qui poussait.

Nouvelle journée, nouvelle performance impressionnante de Firouzja | photo: Lennart Ootes, official website

Ce qui partait pour être une ouverture tranquille a finalement été compliquée quand Alireza a joué 17.d5 and then 19.f4 and 21.f5:


"Je pense que j'étais bien mieux à un moment donné, mais je n'ai pas trouvé comment percer", a déclaré Alireza, qui a également qualifié le coup de Levon 21...f6!  de "très bon coup". Il semble aussi que ce fut le seul coup, mais après cela les noirs tenaient bon, même si cela signifiait défendre une finale de tour inconfortable avec un pion de moins.

Levon avait également les noirs dans l'Armageddon et, considérant qu'il n'avait besoin que d'une nulle, il était dans une position très confortable pendant la plus grande partie de la partie. La meilleure chance de terminer le combat est venue après 42.Ce2.


Quand Levon a réfléchi pendant une demi-minute et a pris sa tour, il semblait avoir trouvé la victoire, mais la tour est allée une case trop loin avec 42...Tc2 ? La justification tactique de Levon pour ce coup était 43.Rxc2 Ce3+, mais après 43.Tg7 la partie était à peu près égale. Au lieu de cela, il aurait pu jouer 42...Tc3+! quand une autre fourchette, 43.Cxc3 Cxf4+! gagne, tout comme 43.Rd2 Txa3.

"C'est fou qu'il ait raté Tc3 ici !" déclara Alireza, Kramnik acquiesça :

Ce qui est très étrange, c'est que Tc3 est plus facile à voir que Tc2. C'est pourquoi si vous voyez Tc2 normalement vous voyez aussi Tc3 !

Après ce raté, le reste de la partie n'était qu'une question de pendule, et Alireza avait tiré les leçons de sa défaite face à Magnus.

Je pense qu'une fois que vous avez perdu une partie au temps, vous comprenez ce qu'est une seconde [l'incrément] ! Vous devez juste appuyer sur la pendule. Il n'était pas concentré sur la pendule, je pense !


Un seul match de cette ronde ne s'est pas décidé après l'Armageddon :

Duda 1-0 Tari

No-one expects the 4...f5!? Ruy Lopez | photo: Lennart Ootes, official website

chess24 peut s'attribuer un certain crédit (ou blâme) pour le début bizarre de cette partie, puisque c'est notre éditeur norvégien, le MI Sebastian Mihajlov, 21 ans, qui a montré cette ligne à Aryan Tari dans le Offerspill Invitational en juin de cette année. À l'époque, c'est Sebastian qui jouait non pas le gambit Jaenisch ou Schliemann 3...f5 relativement bien connu que le GM Roeland Pruijssers couvre dans sa vidéo série sur chess24, mais 3...a6 4.Ba4 f5 !?


Duda fut naturellement surpris, mais son coup 5.d4, joué après 7 minutes de réflexion, était le coup principal au lieu du 5.d3 qu'Aryan lui-même avait joué dans la partie précédente.

Les noirs ont rapidement pris au piège une pièce blanche, mais Duda s'en est bien sorti jusqu'à ce que 11.Cc3 !? donne à son adversaire la chance d'égaliser complètement. Le moment critique est venu après 11...Db6 ! 12.Cd5


12…Dc6! et les noirs peuvent s'en sortir facilement, mais après 12...Fxd5? 13.Dxd5 ce sont les blancs qui font la loi, les noirs n'ayant jamais un bon moment pour prendre en b3, Duda a conclu la partie en 27 coups.

Cela signifie que si Aryan a perdu toutes ses parties, à l'exception d'un match nul et d'une victoire à l'Armageddon contre Duda, Duda a maintenant battu les deux joueurs norvégiens, Tari et bien sûr Magnus Carlsen, en parties classiques. "Je ne joue pas très bien ici, mais j'ai mes moments parfois !" a déclaré le numéro 1 polonais après la partie.



Voir aussi :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 11122885694
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options