Dernières nouvelles

Reportages 12 juin 2019 | 13:44par Colin McGourty

Norway Chess 6 : Ce ne sont que des humains !

Wesley So réfléchit 7 secondes avant de gaffer en laissant un mat en un coup contre Levon Aronian, et ce ne fut sans doute pas la pire gaffe de cette ronde 6 de l'Altibox Norway Chess ! Alexandre Grischuk souffrit d'un véritable black-out et laissa une pièce en prise dans l'ouverture contre Fabiano Caruana, dans cette ronde après laquelle la journée de repos n'arriva que trop tardivement. Magnus Carlsen mène toujours, après avoir remporté un match captivant contre Ding Liren, tandis que Yu Yangyi maintint la distance en battant Vishy Anand.

Levon Aronian admire son oeuvre| photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Vous pouvez rejouer toutes les parties de l'Altibox Norway Chess 2019 ci-dessous. R1, R2 etc. sont les parties classiques, tandis que A1, A2, etc. sont les Armageddon. Gagner l'Armageddon rapporte un point, tandis qu'une victoire en classique en rapporte deux, et une nulle en classique un demi.

Retrouvez les commentaires du MI Jean-Baptiste Mullon et des GMs Iossif Dorfman et Laurent Fressinet :

Pour fêter la venue aux commentaires du légendaire Iossif Dorfman et aussi la sortie de sa tout autant légendaire Méthode en vidéos, vous pouvez bénéficier de 3 mois offerts pour tout abonnement Premium de un an avec le code de promotion DORFMAN !

Pour la 3ème fois cette année, les 5 parties classiques se terminèrent par la nulle. Les parties Anand-Yu Yangyi, Aronian-So et Mamedyarov-MVL durèrent 31 coups, ce qui vous permet de deviner la règle concernant la proposition de nulle en vigueur à Stavanger.

MVL finira par dominer Mamedyarov en Armageddon | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Grischuk-Caruana fut une des rares fois où Alexander Grischuk remporta la bataille de l'ouverture et commença avec une avance à la pendule, mais il ne réussit pas à convertir dans une finale 4 pions contre 3 sur la même aile.

Fabiano Caruana dut batailler dur dans la partie classique, un peu moins en Armageddon...| photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Le moment fort de ces parties classiques fut Carlsen-DIng Liren, le clash entre le n°1 et le n°3 mondial. Jusqu'à présent, toutes leurs parties classiques se termnièrent par la nulle. DIng Liren eut des chances de gain lors de la Coupe d'Europe des clubs, et à nouveau ici à Stavanger.

Ding Liren prouva une fois encore qu'il était un concurrent sérieux à Magnus Carlsen | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Les joueurs délaissèrent la théorie dès le 5ème coup, et après 7...b5, les super-GMs qui regardaient sortirent le popcorn :

"Le moment où tu comprends qu'un sacrifice de pion faisait apparemment partie de ton plan. Voilà pourquoi je n'utilise jamais de modules d'échecs !"

Après 8.Db3 Dxd4 Magnus réfléchit pas moins de 18 minutes pour essayer de comprendre, ou de se rappeler du meilleur moyen d'obtenir des compensations pour le pion sacrifié. 9.Fe3 ressemblait à un bon coup, mais plus tard dans la partie Ding Liren fut à un tempo ou deux près de consolider son pion de plus, avant que la partie ne se terminât par la nulle au 60ème coup.
Au 30ème coup de l'Armageddon, qui fut un véritable thriller, Magnus paraissait avoir construit une position écrasante :


30.c5! était le coup à jouer car 30...Fxd6? 31.cxd6 laisse les noirs incapable de gérer la faiblesse de la case f5 et du pion e5. A la place Magnus joua à tempo 30.f4, ayant sûrement raté quelque chose dans les complications après 30...gxf3 car il battit en retraite par 31.Td3. La position devint à double tranchant, Ding loupant même un gain au  40ème et fut en course pour la nulle avec les noirs, synonyme de victoire, jusque dans les derniers instants :

50...Fe3! aurait encore fait nulle, mais le meilleur joueur Chinois joua le coup naturel pour attaquer le pion b4 50...Fd2??


Malheureusement pour Ding, ce coup perd sur le champ à cause de 51.Tg6+! Rf4 52.Tg4+! abandon car Txg3+ au coup suivant gagne la tour (avec le Fou en e3 la rangée aurait été bloquée)

Le coup gagnant | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Magnus remporta son 6ème mini-match et le 5ème en Armageddon. Pour Ding Liren, ce fut la 4ème défaite en Armageddon d'affilée, le joueur Chinois ratant à chaque fois le coche de peu.

Mission accomplie pour Maxime Vachier-Lagrave | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Maxime Vachier-Lagrave n'a toujours pas remporté la moindre partie dans le tournoi mais sa nulle avec les noirs contre Shakhriyar Mamedyarov lui permit de remporter son deuxième mini-match. Regardez l'analyse de notre GM Laurent Fressinet dans la partie du jour :


L'air de rien, Yu Yangyi continue à gagner ses matchs | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Anand-Yu Yangyi n'était pas si tranquille, Vishy ayant gagné non seulement un pion, mais aussi la paire de fous. En revanche, la contre attaque fut telle une tornade :


32...f4! 33.Fxf4? Dh3! et les blancs n'avaient pas de bon moyen de parer la menace Cg4 suivi du mat. 34.f3? exf3 35.Dh2 Dxh2 36.Rxh2 empêcha toute mise à mort immédiate mais après 36...Cg4+ les blancs ne purent empêcher une fourchette gagnante. Le nouveau venu en super tournois Yu Yangyi remporta ainsi son 5ème mini-match dont le 4ème en Armageddon.

Magnus était bien placé pour assister à la douloureuse défaite de Wesley | photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

Soyons honnêtes, aucune de ces parties ne restera dans les annales de cette ronde 6 dont on se rappellera pour ses gaffes.

La position critique de Levon Aronian-Wesley So était peu plaisante pour les noirs :


Les noirs n'ont pas moyen de se libérer et les blancs menacent de prendre le pion a6 puis de promouvoir le pion a. La situation n'était cependant pas totalement morose, car Levon n'avait que 13 secondes et Wesley 30 pour jouer les 15 coups les séparant de l'incrément. Donc n'importe quel coup ne perdant pas sur le champ aurait donné de bonnes chances de gain aux noirs. Hélas, après 7 secondes de réflexion, Wesley joua 46...Cf5?? Levon porta l'estocade d'un geste d'épéiste.

Aronian a maintenant  joué 3 Armageddon inoubliables à Stavanger| photo: Lennart Ootes, Altibox Norway Chess

On était loin d'imaginer que ça ne serait que la deuxième gaffe la plus choquante de la journée. Au sortir de l'ouverture, Grischuk avait encore 8 minutes dans cette position contre Caruana :


Au coup précédent, Grischuk joua 16.Dc1 pour supporter son Fe3. Après 16...d5 il répondit 17.Fh6, oubliant totalement la présence du Cavalier d2. Il abandonna juste après que Caranua joua 17...Fxh6.

Si les super GMs sont capables de telles gaffes, il y a peut-être de l'espoir pour nous tous ?

Carlsen résuma la situation :

Carlsen : "Une journée très, très fatigante. C'est devenu un hôpital, les gens toussent partout".

Le classement après la ronde 6 :


A partir de 17h, retrouvez les commentaires live du MI Jean-Baptiste Mullon et des GMs Iossif Dorfman et Laurent Fressinet !

N'oubliez pas que pour fêter la venue aux commentaires du légendaire Iossif Dorfman et aussi la sortie de sa tout autant légendaire Méthode en vidéos, vous pouvez bénéficier de 3 mois offerts pour tout abonnement Premium de un an avec le code de promotion DORFMAN !

A voir également :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 7330800818
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

J'ai 16 ans ou plus.

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options