Dernières nouvelles

Reportages 3 mai 2020 | 05:32par Colin McGourty

MCI Demi-finales : Carlsen-Nakamura en finale !

Magnus Carlsen et Hikaru Nakamura ont commencé par cinq parties décisives lors de la première journée de ce Magnus Carlsen Invitational. Ils se retrouveront deux semaines plus tard en finale suite à la victoire épique de Magnus Carlsen contre Ding Liren. Le Champion du Monde a fait une énorme gaffe dans la deuxième partie et était en grande difficulté dans la troisième avant que Ding ne lui rende la pareille en se faisant mater. Les deux joueurs ont refusé de jouer pour la nulle dans la quatrième partie avant que Magnus ne remporte la victoire. Il commenta après cela : "Je n'avais pas ressenti une telle tension depuis longtemps - c'est réel !"

Le coup qui a mis fin à un match haletant

Vous pouvez rejouer les parties en utilisant le sélecteur ci-dessous :

Revivez les commentaires en direct (malgré les problèmes techniques !) de Laurent Fressinet, Yannick Gozzoli et Pascal Charbonneau :


Il avait semblé que le spectacle de la demi-finale Caruana-Nakamura de la veille serait impossible à battre, mais finalement, Ding Liren-Carlsen était tout aussi excitant. Voyons quelques uns des moments clés.

1. Le calme avant la tempête

Les deux matchs ont démarré en douceur, et il n'y a eu aucun des choix d'ouverture scandaleux que Magnus avait fait lorsqu'il a joué le Ding à la dernière ronde, presque sans enjeu, de la phase préliminaire. "Vous voyez le sérieux avec lequel Magnus joue quand il s'agit d'un vrai match", a commenté Alexander Grischuk.

Dans la première partie, Magnus avait les blancs et a mis en place une attaque puissante sur l'aile roi, mais Ding Liren a tenu bon avec une défense extrêmement précise jusqu'à ce que nous atteignions une position où il n'y avait aucun moyen de percer. Magnus a au moins pu s'amuser un peu !

43.Fxg6 ne change absolument rien à la position si ce n'est l'évaluation de l'ordinateur. Les noirs ont une pièce de plus après 43...fxg6, mais ni le roi ni le fou ne peuvent percer la forteresse blanche.

La deuxième partie était calme également calme, jusqu'à un certain moment, Magnus commenta :

Je pense qu'il y a clairement eu deux phases dans ce match. La première était dans la première partie et la moitié de la deuxième, où j'ai senti que j'avais une légère initiative, mais tout était plutôt normal, et après cela, c'était juste le chaos !

Voici l'interview complète :

2. Magnus émet "un rugissement aux proportions incroyables".  (Svidler)

Magnus avait proprement égalisé avec les Noirs dans la deuxième partie et en cherchait d'autres, lorsqu'après 31. Dd3, il s'est mis à réfléchir :


Les Noirs viennent de prendre un pion supplémentaire, mais la position est équilibrée dynamiquement, avec beaucoup d'options. 31... Td4 est un coup que les commentateurs du show anglais ont souligné comme faisant presque nulle immédiatement, il y a d'autres possibilités 31...Tc3 ou 31...Tc1 - même 31...Cxe4 n'est pas perdant, bien qu'il ne gagne pas non plus. Au lieu de cela, après presque 5 minutes, Magnus a joué 31...Rh7 ?? et n'avait toujours pas compris son erreur quand Ding Liren a répondu 32.Txf6!! Ce n'est qu'après 32...gxf6 33.De3 que le champion du monde a réalisé avec horreur qu'il était tombé pour l'un des plus célèbres mats aux échecs - il n'y a pas de moyen d'empêcher Dh6-g7#

Qu'est-ce qui ne tournait pas rond sur la planète Magnus ?

J'ai juste raté De3/Dd2 ! Je voyais sa dame aller vers h5 et ça n'avait pas l'air de fonctionner. Honnêtement, quand j'ai joué Rh7, j'ai en quelque sorte senti que j'étais mieux, mais je ne trouvais pas de gain en force, donc j'ai réfléchi. Si je peux jouer Rh7 et que ça ne perd pas immédiatement sur Txf6, alors c'est une bonne chose. Comme je l'ai dit, je l'ai juste complètement raté !


3. Les choses empirent pour Magnus avant de s'arranger

Le Champion du Monde avait donc deux parties à jouer pour tenter de revenir, mais au début, il semblait que le match allait se terminer en trois parties seulement. Ding Liren était prêt sur le système de Londres de Carlsen et, 6e coup, il avait créé une position nouvelle sur l'échiquier. Magnus a réfléchi pendant plus d'une minute avant de jouer 7.c3 !?


Ce qui a mené à 7…cxd4! 8.cxd4!? Fxf4 9.exf4 Cc6 10.Cb3 et le setup des blancs semblait tout sauf sain :

10…a5 a augmenté la pression, et Magnus ne croyait plus en sa position :

J'ai juste raté cxd4, et après cxd4, j'étais partagé entre abandonner et proposer nulle, avec cela j'aurais au moins une chance théoriquement dans la dernière partie.

Ça ne se présentait pas bien, comme Magnus l'a dit :

Être mené 1,5-0,5 et être presque perdant dans l'ouverture avec les blancs - c'est rude !


3. Ding Liren rend la pareille

Le Champion du Monde commentera plus tard :

Je n'ai pas vraiment compris pourquoi il avait joué cette idée avec Cb3 et le prise du pion a3, à partir de là, tant que la partie n'est pas finie en ligne, j'ai toujours quelques chances.

Il a recommandé aux noirs de jouer simplement Da5+ (par exemple au 12e coup) pour forcer une "très bonne finale", mais, du moins d'après les ordinateurs, il n'y avait rien de mauvais à la gourmandise de Ding Liren. Le moment où il a fauté, c'est quand il a joué 20...f6?!, pour empêcher Ce5 et Cg5, mais au prix d'un affaiblissement de la position autour du roi noir (il semble que les blancs ne peuvent pas punir 20...0-0):

Le moment où les Blancs ont pris le dessus a été lorsque Ding a répondu relativement rapidement à 24.f5 avec 24...exf5 !?.  L'explication d'Alexander Grischuk sur le fait que ce n'est pas aussi simple que ça de "prendre son temps" sur les coups a reçu l'approbation d'Anish Giri :

A partir de ce moment, il semblait certain que Magnus allait égaliser, mais 31.Fxf5 ?! était une  chance pour le n°1 Chinois de s'en sortir :


31…De7! a l'air de tenir, mais après 31…Cf3? 32.Fg6! le roi noir est pris dans un réseau de mat. le temps que Ding a pris pour jouer 32…Cg5 33.Dc8+ et abandonner a permis à Magnus de savourer !

Pour la deuxième journée consécutive, nous avons vu un joueur passer du désespoir à la joie dans une partie :

“On ne peut pas faire semblant à ce stade ! C'était juste de la pure joie” commenta Magnus.

4. Une dernière partie épique

Cela signifie que les scores étaient identiques lorsque les joueurs ont entamé la dernière partie rapide, où Ding Liren avait les pièces blanches. Les enjeux étaient incroyablement élevés, et les deux joueurs devaient finalement choisir entre jouer pour gagner la partie ou assurer la nulle qui mènerait le match à des blitz de départages.

Au début, les choses semblaient bien se passer pour Ding Liren, et il avait des options formidables qui s'offraient à lui :

Voici la position après 21.Ff6!! :


Magnus a admis après cela qu'il l'avait manqué - "ça aurait été déplaisant !" 21...gxf6? 22Dg4+! perd, 21...Dxf6 22.Txd7 est mauvais, mais quand 31...De6! 22.f5 Dxf6 23.Txd7 lui a été montré, il a admis "ce n'est pas un désastre".

Au lieu de cela, Ding a commencé à perdre le fil avec 18.Fa3!? et rapidement c'est Magnus qui prenait le dessus. La tension a atteint son sommet après que les coups ait été répétés pour arriver à 28.Tf3:


Peter Svidler avait immédiatement repéré que les Noirs pouvaient gagner la qualité avec Cc3, libérant le fou c6 pour attaquer la tour en f3. Il semble que Magnus l'avait également repéré, mais il était réticent à l'idée de le jouer :

Le seul problème, c'est qu'il est extrêmement désagréable de jouer avec toute cette tension dans une partie à ne pas perdre. C'est une des raisons pour lesquelles je n'ai pas vraiment voulu envisager Cc3... Avec le recul, je devrais probablement me contenter de répéter les coups, car si je ne fais rien, c'est vraiment difficile pour lui aussi.

Ding a répondu à 28…Cc3 avec 29.d5! Cxe2 30.Dxe2 et soudainement, il semblait que la star chinoise avait piégé le Champion du Monde :

Les blancs ont était mieux, puis ce fut égal, et la fin logique aurait probablement été une nulle par répétition... Mais cette fois-ci, c'est Ding qui la refusa !


37.Tg3 aurait scellé la nulle, mais au lieu de cela Ding a décidé de jouer 37.Cc3!? bien que n'ayant que 23 secondes à sa pendule. Magnus aurait-il pris la nulle dans la même situation ?

Le truc c'est que, probablement que non, puisque ça n'a pas l'air risqué du tout.

Le dernier grand rebondissement de la partie, et du match, est survenu lorsque le cavalier blanc allant vers la case f4 a forcé Magnus à sacrifier une pièce avec 40...Fxd6 !


Magnus n'a pas prétendu avoir vérifié tous les détails :

Que puis-je dire ? Je n'ai pas vraiment fait de calculs ici - j'ai juste senti que j'avais besoin de me libérer, et c'est tout.

Il était très heureux de voir 41.Cxe6 ?!, il était alors sûr d'être en sécurité, alors qu'après 41.exd6 il semble que les Blancs auraient encore été mieux. La partie s'est terminée brusquement quelques coups plus tard, Magnus ayant trouvé le coup gagnant à la deuxième occasion :

Quand j'ai joué 44...Fg7 [44...Td2!], j'étais tellement heureux d'avoir une position sûre, que je ne peux pas perdre, et puis 45.Fc2, je me suis dit "oh, 45...Td2! gagne immédiatement - c'est cool"

Les fous blancs et la case g2 sont tous visés, mais Magnus a fait remarquer qu'il aurait pu commettre une gaffe, par exemple 46.Fxg6+ Dxg6 47.Tg3 Dc2 ? 48.Txg7+ ! Rxg7 49.e6+ ! et il n'y a pas plus qu'un match nul par échec perpétuel. Ding Liren n'a pas essayé cela, mais il a laissé son temps s'écouler.

Par conséquent, Magnus a atteint la finale du tournoi qui porte son nom :


Il a rendu hommage à son adversaire :

Il faut dire aussi bravo à Ding. Ce doit être un sentiment désagréable, mais il m'a déjà félicité pour avoir gagné, gracieusement, et j'espère qu'il reviendra pour d'autres événements de ce genre. Comme vous avez pu le constater, je trouve qu'il est extrêmement difficile de jouer contre lui et je pense que d'autres personnes qui tentent de se mettre en travers de son chemin le pensent aussi.

La journée a été difficile sous tous les aspects imaginables, mais il semblait que les échecs en ligne avaient atteint leur maturité.

Ne ratez pas la finale à partir de 15h45 ici :

Et ce n'est pas tout ! Après la finale, la star Iranienne Alireza Firouzja défiera les membres premiums ! Il est toujours possible de devenir premium et de soutenir chess24 avec le code promo "STAYATHOME" (40% de réduction) pour défier le jeune Chartrain.


Voir aussi :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 1

Invité
Guest 12825210230
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options