Reportages 13 août 2020 | 10:35par Colin McGourty

MCCT Finals ronde 4 : une finale Carlsen-Nakamura

Magnus Carlsen affrontera Hikaru Nakamura en finale du Magnus Carlsen Chess Tour. Il a eu besoin de 4 manches pour venir à bout de Ding Liren (3-1). Magnus a estimé que son adversaire du jour avait lutté de façon incroyable après avoir perdu la première partie de la journée. Ding Liren n'a cédé que lors de la dernière partie de blitz, dans un quatrième set particulièrement disputé, où le champion du monde aurait pu s'incliner au moins à trois reprises. 

Nous n'avons pas l'habitude de voir Magnus défendre des positions si peu prometteuses

Ce quatrième set représentait un enjeu énorme en vue de savoir qui allait rejoindre Nakamura en finale et les deux joueurs n'ont pas déçu.  


Vous pouvez revoir les parties en utilisant le sélecteur ci-dessous : 

Retrouvez les commentaires du GM Laurent Fressinet et du MI Jean-Baptiste Mullon. 

Magnus Carlsen abordait ce quatrième set en sachant qu'il assurerait son ticket pour la finale en cas de victoire face à Ding Liren. Si la première partie annonçait une journée "facile" pour le champion du monde, il n'en fut rien. Les deux joueurs ont répété une ligne très aiguë de l'Anti-Moscou qu'ils avaient déjà jouée au tournoi des légendes chess24, jusqu'à 9...b4

Magnus a commenté :

Le coup b4 n'a pas une bonne réputation donc je ne peux pas dire que je connaissais correctement la suite mais j'ai été content de la position que j'ai obtenue. Je pensais que j'allais avoir de bonnes compensations et le fait qu'il ait beaucoup réfléchi après Da3 m'a bien aidé aussi.  

Ding a utilisé 7 minutes, presque la moitié de son temps, pour jouer 17…g4.

Tout était sous contrôle pour Magnus Carlsen, avec un avantage conséquent qu'il a facilement converti dans une finale de tour. 

Pourtant, il ne s'agissait que du commencement d'une journée épique avec six parties : 

Ce set a de nombreuses similitudes avec le match que j'ai eu contre Giri au Chessable Masters où ma première partie avait été bonne et le reste était très confus. Je n'en reviens pas de m'en être sorti, mais ce sont des choses qui arrivent ! 

L'intégralité de l'interview de Magnus Carlsen : 

La partie 2 illustre à merveille le danger que Ding Liren peut créer lorsqu'il en a l'opportunité. 


La position a très mal tourné pour les noirs dans l'ouverture et Magnus a admis : "je pense que la position était très dangereuse pour moi mais que je pourrais peut-être m'en sortir". Cependant, il a totalement manqué deux sacrifices consécutifs : 24.Fxh6! Df6 25.Fh7+! Rh8 et le puissant 26.Txe8!


La position de Magnus vole en éclats avec le seul 26…Fxh6 pour offrir un peu de résistance. Avec seulement 10 secondes au cadran, Magnus joua  26…Tfxe8 27.Cg6+ Rxh7 28.Cf8+ Rxh6 29.Dh7+ Rg5 30.Dh4+ Rf5 31.Df4#

Le jeune Tani Adewumi (9 ans) a fait une apparition sur les écrans après la défaite de Magnus Carlsen

Nous avons cru que Magnus avait décidé d'aller jusqu'au mat pour récompenser l'attaque si bien menée de son adversaire. Si le champion du monde n'a jamais été adepte de tels gestes par le passé, il s'est retrouvé cette fois surpris par la conclusion de son adversaire : 

Ici je pensais qu'il allait jouer Tf1+ et gagner donc j'allais abandonner et il se trouve qu'il m'a maté en 1 avec Df4. Je pense que parfois on va jusqu'au mat parce qu'on ne l'a pas vu et c'était effectivement le cas aujourd'hui ! 

En voyant l'approche de la troisième partie chez le champion du monde, avec les pièces blanches, on se doutait qu'il voulait opter pour un jeu plus calme mais tout aurait pu basculer dans une finale peu plaisante à défendre. Cependant, il pensait que le plus dur était derrière lui une fois qu'il avait joué 37.g3.


Je pensais que c'était tenable, ou peut-être que j'étais perdant, mais honnêtement ce genre de considération n'est pas très intéressant quand tu es face à l'échiquier. Tu as juste besoin d'essayer et tenter de jouer quelque chose, si c'est pour la nulle ou le gain. Alors, bien sûr, c'était très dangereux mais une fois que j'ai pu jouer g3 je me suis senti en sécurité. Ces finales de pièces mineures, avec des pions sur les deux ailes, ont tendance à être nulles surtout lorsque le fou du camp faible dispose de cibles telles que le pion a4, donc j'étais confiant malgré le danger inhérent à la position.

Magnus a survécu jusqu'au 53e coup, avec seul Yasser pour souffrir davantage que lui :

Magnus était dans une situation périlleuse et ce n'est pas une surprise de l'avoir vu souffrir avec les pièces noires pour la quatrième partie rapide. 

J'étais vraiment troublé et je considérais que ma position était plus ou moins perdante juste à la sortie de l'ouverture. Je n'ai pas bien joué du tout et il m'a surclassé mais j'ai su rebondir à un moment donné et j'ai sauvé la nulle. Sans savoir comment je me suis débrouillé !

La position noire se détériorait dès le sixième coup

La nouveauté de Ding offre le pion c4 aux noirs et il semble que Magnus aurait dû le capturer puisque la souffrance du champion du monde n'a fait que de s'accentuer après 6...Da5!? 

Dans la partie qui a suivi, les cibles n'étaient pas claires, mais l'évaluation du module était éloquente : 


Sesse donnait un avantage de +3 ou +4 pour les blancs après 31.Da4 (pour menacer b6), mais après 31.Tc5 f6 32.Dc1 Magnus était de retour aux affaires et a survécu. 

Le match allait se poursuivre en blitz (5+3) et nous avons vu Magnus ressortir son système de Londres où il a sacrifié une qualité pour obtenir une position très avantageuse. 

Jusqu'au bout le Norvégien tenait le bon bout mais avec 10 secondes à la pendule Magnus décida de forcer une nulle par répétition, non sans regrets : 

J'étais déçu de ne pas avoir su tirer davantage de ma position mais c'était de toute façon très compliqué. .

Il a été sur le point de payer cette décision lorsqu'il a commis une erreur dans la dernière partie avec 25…Db7?


26.Fxa5! gagne tout simplement un pion car 26…Cxa5 permet 27.Tc7, avec une double attaque dame/fou. Magnus a joué 26…Fg5 27.Fxb6 Fxc1 28.Fc5, et les blancs ont deux pièces pour la tour. Généralement cet avantage matériel est décisif pour le joueur qui possède les deux pièces mais un dernier retournement de situation survint dans ce match lorsque Ding Liren a joué 32.h4? (la suggestion de l'ordinateur est Fa3 -pas forcément un coup que l'on a envie de jouer- ce qui veut dire que l'avantage blanc n'est pas si simple à convertir).


Coup qui perd après 32…Da8! et il n'y a plus aucune défense contre la menace Ta1+ et le mat en h1. Magnus a expliqué : 

[32.h4] est un coup très naturel mais qui perd, je pense. Si les blancs sont nettement mieux, en blitz, avec un peu de temps, ce n'est pas si simple. J'avais encore l'espoir de pouvoir défendre cette position mais la victoire c'est vraiment beaucoup ! 


Même à la fin de la partie Ding a eu l'opportunité de sauver la partie. Il aurait fallu jouer 45.Dc8+! mais 45.Rg4? permit 45...f5+ et Th1 mat le coup suivant. 

Si Nakamura s'est qualifié en 3 sets, Magnus l'a fait en 4 manches, ce qui lui permet d'avoir un jour de repos ce jeudi. 








La finale commence ce vendredi et sera au meilleur des 7 sets, c'est à dire que le premier joueur à empocher 4 sets gagne. Magnus a souligné que Nakamura mérite d'être en finale : 

Il a été fort, très fort, tout au long du Tour donc il n'est pas arrivé en finale par hasard et il le mérite totalement si on se base sur la façon avec laquelle il a joué. 


La finale promet d'être épique et c'est l'histoire de boucler la boucle du Tour. Magnus et Hikaru avaient joué le premier jour du premier tournoi, au Magnus Carlsen Invitational, avec cinq parties décisives qui avaient vu Magnus remporter l'Armageddon. Ils se sont retrouvés en finale du même événement où Magnus l'a emporté (2,5-1,5). 

Hikaru a obtenu sa revanche au Lindores Abbey Rapid Challenge en remportant l'Armageddon en demies (Nakamura s'était incliné 3-0 dans le premier set). 

Magnus avait répondu “Je reviendrai!” puis:

Son retour ne s'est pas fait attendre, puisqu'il a mis la main sur le Chessable Masters. S'il a battu Hikaru 1,5-0,5 dans leur mini-match lors de la phase qualificative, ils ne sont pas retrouvés lors du tour à élimination directe. L'heure de la revanche est arrivée... 

Finale rêvée pour mettre un terme à ce tour, avec pas seulement la fierté en jeu. Une différence aussi entre les gains entre le finaliste (60000 dollars) et le vainqueur (80000 dollars). Si vous pensez pouvoir prédire l'issue de cette finale, regardez notre jeu fantasychess

Ne manquez pas la finale vendredi. Début des hostilités à partir de 15h30 sur chess24

Voir aussi :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 12649625028
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options