Interviews 28 févr. 2021 | 16:25par

Magnus Carlsen : "Je veux juste gagner un autre tournoi !"

Le champion du monde Magnus Carlsen n'a plus gagné le moindre tournoi depuis l'Altibox Norway Chess en octobre dernier. Il avait même terminé la compétition en s'inclinant contre Levon Aronian. Après avoir perdu contre Wesley So en finale de l'Opera Euro Rapid, il a échangé avec Ilya Levitov sur ses motivations futures, le prochain championnat du monde et bien plus encore. Il a confié que lorsqu'il était jeune, il était "effrayé" avant d'affronter un joueur russe puisqu'il avait l'impression qu'ils connaissaient tout. 

Retrouvez l'interview complète réalisée par Ilya Levitov, ancien responsable de la Fédération russe d'échecs, ci-dessous :    

Nous avons retranscrit les réponses du champion du monde, en abrégeant les questions posées la plupart du temps : 


Les interviews sont-elles plus difficiles que le jeu ? 

Magnus Carlsen: En fait, dernièrement j'ai pas mal souffert en jouant... A vrai dire, ce n'est pas simple non plus de parler, parler et encore parler. 

Êtes-vous lassé de jouer en ligne ? 

Non, je ne pense pas. En effet, quand le tournoi se termine de la façon avec laquelle il s'est conclu, avec une déception, on éprouve le sentiment d'avoir été proche et qu'on aurait pu aller plus loin. Il faut dire que je ne trouve pas avoir particulièrement bien joué dernièrement. Je ne ressens pas les choses comme d'habitude même si le dernier tournoi m'a remis sur la bonne voie. Oui, je peux encore bien mieux jouer même s'il y a eu une amélioration dans quelques parties en particulier... où j'ai même eu l'esprit créatif parfois, donc ce n'était pas si catastrophique. 

Êtes-vous toujours autant énervé après une défaite comme il y a 10-15 ans ? 

J'ai toujours le même sentiment, franchement. Il faut savoir le gérer a posteriori, après le tournoi, mais au moment où je perds, je suis juste autant énervé qu'à l'époque. J'ai toujours autant l'envie d'essayer de gagner chacune de mes parties.

La compétition en réel vous manque ?

J'ai regretté l'absence des tournois, oui. J'étais content d'avoir pu participer au dernier Wijk aan Zee et j'aurais aimé jouer davantage encore. Je trouve que c'est génial d'avoir la possibilité de jouer en ligne, de produire des échecs de qualité, mais cela ne signifie pas que je ne veux plus jouer sur l'échiquier. Je vais savourer chaque moment où j'aurais l'opportunité cette année d'évoluer devant un échiquier. 


Le jeu en ligne et dans la vraie vie est identique ?

Oui, c'est assez proche. Mes sensations ou ma réflexion ne sont pas si différentes.  Comme vous dites, la plus grande différence est la cadence parce que les gens n'ont pas la patience de rester assis chez eux pour jouer une partie sur internet. En dehors de cela, c'est pareil. Au début, ma perception de l'échiquier était différente donc on peut penser qu'on aura tendance à jouer mieux sur un vrai échiquier... Avec l'expérience, la différence est microscopique. 

En tant que champion du monde, le manque d'opportunités pour les joueurs classés à 2500 vous préocuppe-t-elle ? 

Je crois que les possibilités demeurent pour ceux qui veulent créer des choses en ligne, sur les échecs... Mais en terme de confrontation ou de jeu, c'est plus difficile. De plus, je trouve qu'à long terme le fait de former les jeunes joueurs au jeu rapide et blitz ne sont pas suffisants. C'est pour cela qu'il n'y a pas que du positif au développement des échecs en ligne. On a juste besoin de s'adapter au contexte actuel. 

Si vous aviez l'habitude de vivre des tournois opens, en sillonnant l'Europe, par exemple, vous vous doutez bien que ce n'est plus possible. C'est dommage mais il faut s'adapter... pour essayer d'en voir le bout. Certainement que ça n'a pas été simple pour tout le monde. Je sais qu'en Norvège, les jeunes pousses n'ont pas eu énormément d'opportunités ces derniers temps.

Quel est votre format idéal d'un match de championnat du monde ? Vous aviez confié préférer jouer 4 parties rapides par jour plutôt qu'une partie classique. 

Tout dépend de ce que vous voulez voir. Si vous voulez déterminer qui est le meilleur joueur, il vaut mieux jouer beaucoup de parties - c'est aussi simple que ça ! Je pense que lorsqu'on joue à un format de 12 ou 14 parties, la durée est insuffisante et la moindre erreur peut potentiellement être fatale. En effet, les possibilités de rebondir après une défaite précoce sont limitées. C'est pourquoi il me semble qu'il ne s'agit pas de la meilleure manière pour savoir qui est le plus fort. 

En revanche, pour avoir un match serré et pour l'intrigue, c'est un format idéal : on ne saura pas qui est en ballotage favorable jusqu'à la toute fin...

Voudriez-vous des parties rapides pour tout le cycle du championnat du monde ? 

Je ne sais pas. Les échecs classiques ont toujours leur place. Je dis juste que j'ignore s'ils devraient être privilégiés et avoir la priorité. C'est bien qu'il y ait un cycle de qualification, cela rajoute de l'importance mais j'aimerais que le championnat ait lieu en rapide.

Pourquoi le prize money de 2 millions d'euros est moindre que celui des matches entre Karpov et Kasparov, malgré le récent boom des échecs ?   

Difficile à dire. Pourtant, il a considérablement augmenté en comparaison avec celui d'il y a quelques années. C'est déjà une amélioration !  

Cela vous convient ?

C'est pas forcément le meilleur des développements, en effet. Je veux bien que les matches d'autrefois avaient un prestige plus important... mais ce n'est pas une question facile ! 

Après avoir racheté New In Chess, êtes-vous en train de vous construire un empire autour des échecs ? Quel est votre plan ?

On essaie juste de rendre accessible quelque chose à tout le monde, posséder différentes plateformes, mais ce n'est pas moi qui prends les décisions. Cela n'est pas de mon ressort.

Vous n'avez pas votre mot à dire dans le business ?

J'en suis informé, mais si je peux dire, ce n'est pas à moi de prendre la décision sur ce que l'entreprise doit acheter ou non. Y a des gens bien plus qualifiés que moi sur la question qui s'en chargent. Je me contente de donner des conseils sur ce que nous pourrions faire autour du Champions Chess Tour, le format ou autre. 

Quel est votre premier souvenir "russe" sur les échecs ? L'expérience qui vous a le plus marquée avant Garry ? 

J'ai beaucoup lu sur les Russes et les échecs soviétiques. Cela revêt d'une certaine importance pour moi. En tant que jeune joueur, j'étais pétrifié à l'idée d'affronter des joueurs russes. Je pense notamment au championnat d'Europe (-12 ans) en 2002, et je regardais où étaient les joueurs russes, sont-ils si forts ? J'étais effrayé à chaque fois que je les croisais parce que je pensais qu'ils connaissaient tout. Si je me souviens bien, j'ai terminé avec 6/9 et les 4 parties que je n'ai pas gagnées étaient contre des Russes. J'ai perdu contre Ian et Andreikin et ensuite j'ai fait des nulles contre Khairullin et Potapov... Et pour tout vous dire, je ne me souviens plus de ma première victoire contre un joueur russe ! 

Rank2002 Euro U12 PlayerFEDTitleScore
1Ian NepomniachtchiFM8
2Dmitry AndreikinFM7.5
3Ildar KhairullinFM6.5
4Emre Can6.5
5Pavel Dimitrov6.5
6Magnus Carlsen6
7Pavel Potapov6
8Ivan Saric6
9Kirill Stupak6
10David HowellFM6
11Christian Chirila6

Je me rappelle qu'à l'Aeroflot 2004, vous aviez gagné contre Dolmatov. Garry était à mes côtés et il m'a dit que je devais retenir votre nom. 

Sopiko Guramishvili et Anna Rudolf ont analysé la partie dans leur série sur le Young Magnus Carlsen 

Ma partie contre Dolmatov était de bonne facture, mais je pense que celle contre Shaposhnikov était encore mieux. Je l'ai jouée dans le même tournoi. Elle était certes moins spectaculaire mais de meilleure qualité.

1. d4 ♘f6 2. c4 e6 3. ♘c3 ♗b4 4. ♕c2 c5 5. dxc5 ♗xc5 6. ♘f3 ♕b6 7. e3 a6 8. b3 ♕c7 9. ♗b2 b6 10. ♗e2 ♗b7 11. g4 ♘xg4 12. ♖g1 ♘xh2 13. ♘g5 ♘c6 14. O-O-O ♘e5 15. ♘ce4 O-O-O 16. ♘xc5 bxc5 17. f4 ♘ef3 18. ♘xf7 ♘xg1 19. ♖xg1 ♘f3 20. ♖xg7 ♖hg8 21. ♘xd8 ♕xd8 22. ♗f6 ♕f8 23. ♕xh7 ♖h8 24. ♕g6 ♖h1+ 25. ♔b2 ♖g1 26. ♗g5 ♖xg5 27. fxg5 ♘e5 28. ♕f6 ♕d6 29. ♖g8+ ♔c7 30. ♔c3

1-0

Avez-vous étudié avec des joueurs russes en dehors de Garry ?

Non, je ne crois pas. Je me rappelle que le GM Alexander Baburin est venu une fois à Oslo et nous avions partagé une session d'entraînement avec lui et quelqu'un d'autre. A cette époque, il était déjà Irlandais mais faisait toujours partie de l'école russe des échecs je présume... 

Avez-vous une admiration particulière pour les championnats soviétiques tels que Tal, Petrossian ou Spassky ? 

Masterpieces and Dramas of the Soviet Championships: Volume I (1920-1937) by Sergey Voronkov | image: Amazon

J'ai lu un ouvrage sur Tal quand j'étais plus jeune et je le trouvais impressionnant. Mon expérience littéraire la plus mémorable sur l'école russe est survenue plus tardivement. Je suis en train de lire actuellement le championnat soviétique d'échecs (entre 1921 et 1937) qui a été récemment traduit en anglais et c'est très intéressant. 

Je suis totalement fasciné. Il m'a aussi surpris. Ils faisaient des erreurs "simples" mais le niveau des idées était déjà très impressionnant. 

Une fois à Moscou, j'ai été témoin d'une conversation où vous parliez de vos parties jouées avec Levon Aronian - j'étais surpris de voir à l'œuvre votre mémoire autour des échecs. Est-ce quelque chose d'inné ou l'avez-vous travaillée ? 

Je pense être né avec une excellente mémoire. Je lisais énormément quand j'étais jeune et j'ai vu une quantité incroyable de parties. Avec Levon, l'échange était très intéressant parce que c'est une personne qui a des connaissances profondes sur le passé échiquéen. 

Croyez-vous qu'il est important pour les joueurs modernes d'avoir des connaissances historiques ? 

Je ne sais pas si c'est vraiment important mais je vous assure que c'est très intéressant !

Êtes-vous toujours autant motivé par le jeu à haut niveau ? Si c'est le cas, quelle est votre motivation ? 

A l'heure actuelle, je veux juste gagner un autre tournoi ! Un seul. C'est mon premier objectif. Je veux encore essayer de m'améliorer, apprendre davantage ou savoir ce que je pouvais voir sur les échecs il y a cinq ans de ça... La mise à jour des nouveautés est perpétuelle, cela se fait très rapidement. J'ai encore beaucoup à apprendre et rien que ça contribue à la motivation. Ce n'est vraiment pas un problème ! 

Grâce à l'apport des ordinateurs ?

En partie, je dirais que c'est à cause des ordinateurs, oui. Par exemple, si vous pensiez que telle ou telle ligne était bonne récemment, ce n'est pas pour ça qu'elle l'est encore aujourd'hui.


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 12599030194
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options