Général 25 mai 2020 | 15:09par FM Andrey Terekhov

Levon Aronian : Superstar Armenienne

Levon Aronian a mené l'Arménie à un étonnant palmarès de trois médailles d'or aux Olympiades et a été pendant de nombreuses années le numéro 2 mondial incontesté, de sorte que si nous ne le voyons jamais jouer un match de championnat du monde, il rejoindra Paul Keres comme l'un des plus grands joueurs à ne jamais avoir joué de match pour le titre. Mais il est encore temps, et quoi qu'il arrive, Levon continue d'illuminer le monde des échecs. Le FM Andrey Terekhov présente le numéro 1 arménien dans le septième volet de la campagne #HeritageChess, soutenue par la Lindores Abbey Heritage Society.


Début de carrière et entraîneurs

Levon Aronian est né à Erevan, la capitale de l'Arménie, le 6 octobre 1982, d'un père juif, Grigory Aronov, et d'une mère arménienne, Seda Aronova.

Levon avec sa mère Seda à Venise | photo: Crestbook

J'ai lu beaucoup d'histoires différentes sur la façon dont Aronian a appris les échecs et qui lui a enseigné, alors je lui ai demandé de partager comment cela s'est passé :

Chaque été, jusqu'à la dissolution de l'URSS et les voyages devenaient très difficiles, ma famille se rendait en Biélorussie dans un petit village appelé Kokhanovo, dans la région de Tolochin, dans la région de Vitebsk. La famille de mon père est originaire de ce village. Ma soeur Lilit, qui a 6 ans et demi de plus que moi, avait 15 ans à l'époque. Je la harcelais et la suppliais de m'emmener jouer avec ses amis. Elle était très embêtée et a décidé de m'intéresser à quelque chose pour obtenir un peu de liberté personnelle. Comme j'aimais déjà les dames, les échecs étaient une évolution naturelle. C'était l'été 1991, j'avais donc presque 9 ans.

Par rapport aux standards modernes, l'apprentissage des échecs à 9 ans est relativement tardif, mais Aronian a rapidement rattrapé son retard. Dès ses premiers jours aux échecs, il a eu la chance d'apprendre avec des joueurs forts :

Après notre retour de Biélorussie, j'étais déjà obsédé par les échecs. J'ai demandé à mes parents où je pouvais jouer et mieux apprendre, et ils m'ont emmené à la Maison des Pionniers (c'était encore avant la chute de l'URSS !). Mon premier entraîneur fut Lioudmila Finaryova, qui était une joueuse amateur et très active. Elle était d'origine juive et comme je suis à moitié juif aussi, elle s'est prise d'affection pour moi. Sa fille avait un ami qui a déménagé de Bakou après les pogroms et qui était un très bon joueur. Il s'appelait Melikset Khachiyan. Peu de temps après, Mme Finaryova a dit à mes parents que, comme j'étais très douée, elle voulait que je continue à étudier avec lui. J'ai donc quitté la section de la Maison des Pionniers et j'ai rejoint le club d'échecs où Melik était entraîneur à temps partiel.

Après la dissolution de l'Union soviétique, le chaos était réel dans notre pays. La privatisation a laissé de nombreux réfugiés de Bakou sans endroit où dormir (tous les dortoirs appartenaient à d'anciens fonctionnaires de l'URSS et à des personnes qui avaient l'intelligence de se procurer des papiers). Mes parents ont suggéré que Melikset reste avec nous et qu'en échange il m'entraîne. Il est devenu un grand frère pour moi. Nous avons travaillé ensemble de fin 1991 à fin 1998.

Ces années ont été très positives pour moi - avoir un si bon joueur comme entraîneur a été très favorable à ma progression. En 1997, nous avons réussi à lui acheter un appartement. Il avait lui-même du succès en tant que joueur et nous nous sommes donc éloignés peu à peu.

Ajoutons quelques lignes au portrait de Melikset Khachiyan. Il a grandi à Bakou (Azerbaïdjan) et, adolescent, a étudié avec deux des entraîneurs de Kasparov, Alexandre Nikitin et Alexandre Shakarov. Comme Levon l'a mentionné, après la chute de l'Union soviétique, Khachiyan a fui Bakou pour échapper aux violences ethniques et s'est installé à Erevan. Plus tard, Khachiyan émigrera à nouveau, cette fois aux États-Unis, où il deviendra grand maître en 2006.

Levon pense que l'exode massif des Arméniens de Bakou a joué un grand rôle dans le développement des échecs arméniens dans les années 1990 :

Je pense que nos échecs dans les années 1990 sont devenus beaucoup plus forts. Les entraîneurs qui ont fui l'Azerbaïdjan pendant la guerre savaient beaucoup de choses puisque Bakou était beaucoup plus internationale que Erevan.

Lorsque vous regardez les meilleurs joueurs Arméniens de ma génération ou de la génération un peu plus âgée, la plupart d'entre nous ont des connaissances soit de la branche Oleg Dementiev (l'entraîneur d'Arshak Petrosian, Vladimir Akopian et bien d'autres) soit de la branche de Bakou.

Le jeune Levon Aronian a progressé très rapidement. En 1994, il remporte le championnat du monde des moins de 12 ans, terminant devant plusieurs futurs grands maîtres - Étienne Bacrot, Ruslan Ponomariov, Francisco Vallejo Pons et Alexander Grischuk.

Quelques années plus tard, lorsque Khachiyan est parti, Levon Aronian a travaillé avec plusieurs autres entraîneurs arméniens influents :

J'ai travaillé un peu avec un super entraîneur pour les jeunes, Arsen Yegiazarian (une autre figure énorme pour nos échecs), mais comme j'étais déjà trop en avance dans ma compréhension des échecs, je suis passé à Arshak Petrosian. Nous n'avons pas travaillé trop longtemps, environ six mois, mais son influence sur mon jeu est très importante. Je suis issu d'une lignée romantique (Alekhine - Tal - Kasparov) et j'ai rencontré en Arshak Petrosian quelqu'un de très bien placé. Nous avons travaillé par intermittence, et j'ai reçu des conseils d'Arshak pendant de nombreuses années.

Depuis que je suis devenu GMI, la plus grande personnalité de ma vie aux échecs a été Gabriel Sargissian. Nous avons fait beaucoup de sessions ensemble et au moins 80% de mon ADN échiquéen vient de Gabi. La plupart de mes connaissances d'ouverture, mon goût pour les échecs vient des années où j'ai travaillé avec lui.

Levon Aronian, Arianne Caoili et Gabriel Sargissian au bord du lac Sevan en Arménie | photo: Crestbook 

Au milieu des années 90, l'immense potentiel d'Aronian ne faisait aucun doute. En fait, dans les années suivantes, Aronian était parfois critiqué pour son trop grand talent, ce qui impliquait qu'il se débrouillait grâce à son seul talent. Par exemple, en 2011, le grand maître Sergey Shipov a décrit Aronian comme un "paresseux diaboliquement doué". On le disait à moitié en plaisantant, mais Aronian jouait volontiers le jeu. Lorsqu'on l'a interrogé sur cette comparaison, Aronian a répondu qu'au moins "ça sonne mieux qu'un paresseux diaboliquement travailleur".

En 2000, Aronian est devenu grand maître, mais il lui a fallu un certain temps pour faire son entrée dans l'élite. Comme l'a rappelé Aronian, l'un des obstacles était le coût élevé des voyages depuis l'Arménie pour se rendre aux tournois européens. Pour surmonter ce problème, en 2001, Aronian a déménagé d'Erevan à Berlin, et a même brièvement changé de fédération, bien que son passage en tant que joueur allemand ait duré moins d'un an. Aujourd'hui, Aronian est un citoyen du monde, constamment en mouvement et parlant couramment de nombreuses langues, dont l'arménien, le russe, l'anglais et l'allemand.

En 2002, il a remporté le championnat du monde junior et, plus tard dans l'année, le championnat d'Arménie (c'est d'ailleurs la seule fois qu'Aronian a remporté le titre national !)

Top player

Aronian a fait son entrée dans le Top 10 en 2005 et est resté au sommet depuis, ne descendant jamais plus bas que la 16e place mondiale. Pendant plusieurs années, de novembre 2010 à septembre 2014, Aronian a été numéro 2 ou 3 mondial. En mars 2014, il a atteint un record personnel de 2830, soit le quatrième meilleur classement jamais atteint, derrière Kasparov, Carlsen et Caruana.

Aronian a remporté des dizaines de compétitions et vous trouverez ci-dessous quelques-unes de ses plus importantes victoires. La liste est évidemment incomplète, mais elle donne une idée des tournois les plus importants qu'Aronian a remportés au cours des 15 dernières années :  

  • 2005 – a remporté la Coupe du monde à Khanty-Mansiysk sans perdre un seul match
  • 2006 – a remporté le tournoi de Linares
  • 2007, 2008, 2012, 2014 – quatre victoires à Wijk aan Zee (ex æquo en 2007 et 2008)
  • 2013 – a remporté le Mémorial Alekhine à Moscou et le Grand Slam Chess Masters à Bilbao
  • 2015 – a remporté la Sinquefield Cup à St. Louis (un point d'avance sur Carlsen, Giri, Vachier-Lagrave et Nakamura)
  • 2017 – a remporté la classique d'échecs GRENKE à Karlsruhe/Baden-Baden (devant Carlsen et Caruana), le Norway Chess à Stavanger (un point devant Carlsen, Kramnik et Karjakin), et la Coupe du monde de Tbilissi
  • 2018 – a remporté le Gibraltar Masters et la Sinquefield Cup à Saint Louis (à égalité avec Carlsen et Caruana)

Enfin, Aronian a mené son pays à un incroyable triplé  aux Olympiades (en 2006, 2008 et 2012), ce qui a fait d'Aronian un héros national en Arménie. En 2005, il a été reconnu comme le sportif national de l'année, en 2009, il est devenu un maître honoraire du sport, et en 2012, il a été décoré de l'Ordre de Saint-Mesrop-Mashtot (l'inventeur de l'alphabet arménien).

En plus de ces accomplissements, Aronian a remporté les championnats du monde d'échecs960 (2005, 2007), de parties rapides (2009) et de blitz (2010).

Levon Aronian au Gibraltar Masters de 2019 | photo: Niki Riga

À ce jour, Aronian a remporté la plupart des titres, à l'exception du championnat du monde classique. Pour une raison quelconque, les plus grandes déceptions de la carrière d'Aronian ont toujours eu lieu lors des Tournois des candidats, ce qui l'a empêché jusqu'à présent de se qualifier pour un match du Championnat du monde. À ce titre, il rappelle un autre grand joueur du passé, Paul Keres.

Ce n'est certainement pas faute d'avoir essayé. Aronian est le seul joueur à avoir participé à six Tournois des Candidats d'affilée dans l'ère moderne, d'Elista 2007 à Berlin 2018, mais il n'a tout simplement pas pu trouver son rythme dans ces tournois. La fois où il s'est le plus raproché du match de Championnat du Monde fut à Londres, en 2013, où il partageait la première place du tournoi avec Carlsen après la première moitié du tournoi. Malheureusement, dans la seconde moitié, Aronian a perdu trois parties et a terminé à un demi-point de Carlsen et Kramnik. 

Les fans du talent de Levon refusent de croire que son navire a sombré, mais après avoir manqué la qualification pour les Candidats 2020, et avec tant d'incertitude dans le monde à cause de la pandémie de coronavirus, on ne sait même pas quand le cycle actuel du championnat va se terminer. Dans l'état actuel des choses, Aronian pourrait avoir 40 ans avant le prochain tournoi des candidats.

Dans ce tournoi, Aronian est "l'homme le plus ancien" à l'âge de 37 ans. Dans une interview pour "Chess Life" en 2017, Aronian a partagé son point de vue sur les différences entre les générations aux échecs :

...la génération qui est née dans les années 80 était probablement la deuxième pire génération, derrière la génération des années 50. Les années 70 ont été supérieures, et les années 90 aussi.

Ma génération, née dans les années 80, est plus ou moins composée de moi-même, plus Grischuk, Nakamura et Mamedyarov - les années 90 et 70 comptent beaucoup plus de personnes au niveau de l'élite... Ma génération, pour une raison quelconque, n'était pas particulièrement ambitieuse bien que très talentueuse... Bien sûr, cela fait du bien d'être l'un des meilleurs joueurs de la décennie.

Il n'y a pas que les légendes nées dans les années 70 - Kramnik et Anand - qui me font me sentir jeune ; les plus jeunes me donnent de l'espoir. Je les joue et je vois qu'il y a des choses que je fais mieux, alors je me sens plus jeune qu'eux !


L'art de bluffer

Levon Aronian a joué de nombreuses belles parties dans sa carrière. C'est un attaquant dangereux et il se permet parfois de bluffer. La partie suivante en est un bon exemple :

Aronian – Grischuk
Sinquefield Cup, Saint Louis 2018


Les noirs ont établi un fort blocus sur les cases blanches. La position est à peu près égale, mais Aronian change radicalement l'équilibre avec un sacrifice de qualité que Fabiano Caruana a décrit comme un "coup de gangster". Objectivement, c'est peu judicieux, mais c'est plus facile à prouver en analyse que dans une partie, d'autant plus que Grischuk approchait déjà du zeitnot.

18.Txf7!? 

18...Rxf7 19.Tf1+ Ff5! 20.g4 g6 21.Dc1 Rg7?

L'ordinateur indique 21...Te6! 22.Dh6 Rg8 et les Blancs n'ont pas assez de compensation.

22.gxf5 gxf5 23.Fxe4 fxe4 24.Df4 h6 25.Dc7+ Rh8?!

Stronger was the counter-intuitive 25...Kg6!

Le contre-intuitif 25...Rg6! était plus fort.

Après le coup du texte, les blancs parviennent à mettre leur roi hors de danger en le cachant... au centre !

26.Fd6 Tg8+ 27.Rf2! Tg6 28.Fe5+ Rg8 29.Re3!

Les rôles ont changé et c'est maintenant le roi noir qui est en danger. Les Noirs pouvaient encore maintenir l'équilibre grâce à un jeu précis, mais cela ne fut pas le cas :

29...Td8? 30.De7!


Un coup qui paralyse complètement les Noirs : 30...Dd7 31.Tf8+, ou 30...Tc8 31.Tf6 ! Txf6 32.Dxf6, menaçant mat en g7. La case c7 n'est pas disponible pour la tour, et après 32...Dd7 33. Dg6+ Tf8 34.Fd6+ les Blancs gagnent la dame.

Les noirs sont presque en zugzwang. Après 30...b5 31.h4 a5 32.h5 Tg5 33.Tf6 Txe5 34.Tg6+ les noirs ont abandonné.


Caissa, la déesse des échecs récompense les audacieux

Au-delà des échecs

Levon Aronian a une personnalité positive et rayonnante. Il a également la réputation d'être un véritable homme de la renaissance, qui s'intéresse à pratiquement tout et qui a des goûts avertis sur de nombreux sujets.

Prenons l'exemple de la musique. Dans une interview, Levon a décrit en détail ses musiciens de jazz préférés et les a même comparés aux plus grands joueurs d'échecs :

Vassily Smyslov pourrait très bien être représenté par Grant Green.  Une manière de jouer harmonieuse et une technique merveilleuse. J'associe Tigran Petrosian à Warne Marsh. Un style de jeu unique qui, en apparence, était trop calme et ennuyeux, mais qui en réalité était profond et rusé.

Si vous n'aimez pas le jazz, vous pouvez comparer vos symphonies préférées avec le Top 5 qu'Aronian a partagé sur Twitter :

Si la musique classique n'est pas votre tasse de thé non plus, que diriez-vous du Top 5 des albums de rock ?

Conclusion ? Si vous cherchez quelqu'un qui peut tenir une conversation intéressante, Aronian semble être un bon pari.

La perte dévastatrice

Il est difficile de trouver des mots pour ce chapitre tragique.

Levon Aronian et Arianne Caoili étaient un couple parfait. Arianne était une femme aux multiples talents qui excellait dans tout ce qu'elle faisait. Elle a joué dans sept olympiades d'échecs, a étudié pour un doctorat en économie, a enregistré un album de musique, a brillé dans Danse avec les Stars...

...a fondé sa propre société de conseil, lancé un journal à Erevan et collecté des fonds pour les écoles arméniennes en parcourant à vélo 2 000 kilomètres à travers plusieurs pays en 20 jours.

Levon et Arianne se sont mariés en 2017 lors d'une cérémonie qui s'est déroulée dans une église du XIIIe siècle en Arménie, en présence du président du pays. Chaque photo de ce beau couple irradiait le bonheur. 

En mars 2020, de terribles nouvelles sont arrivées d'Arménie - Arianne avait subi un horrible accident de voiture et est morte deux semaines plus tard des suites de ses blessures.

La douleur et le chagrin que traverse Levon en ce moment doivent être insupportables. On ne peut qu'espérer que les échecs lui apporteront un certain soulagement, ne serait-ce que pour un temps. Il n'y a personne au monde en ce moment qui en ait plus besoin que Levon Aronian...

FM Andrey Terekhov

Andrey Terekhov (@ddtru) a grandi en Russie, a vécu dans de nombreux pays et réside actuellement à Singapour. Ses meilleurs résultats sont des victoires à l'Open de Munich (2008), au Nabokov Memorial à Kiev (2012) et une deuxième place partagée à l'Open de Washington (2018). Il est l'auteur du cours Two Knights Defense sur chessable. Ces dernières années, Andrey a écrit un livre sur Vassily Smyslov, dont la publication est prévue pour la fin 2020.


Comment vous êtes-vous lancé dans les échecs ? Partagez vos expériences dans les commentaires ou en utilisant le hashtag #HeritageChess !  

Voir aussi :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 1

Invité
Guest 9930648010
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options