Reportages 28 avr. 2019 | 15:41par Colin McGourty

GRENKE Chess 8: Magnus en mode destruction !

L'incroyable rush de Carlsen continue, le champion du monde atteignant 2871.2 en elo virtuel après avoir maté Peter Svidler au 33ème coup de cette avant dernière ronde du Grenke Chess Classic 2019. Cette nouvelle victoire ne lui a cependant pas garanti le titre, car Fabiano Caruana est venu à bout de Georg Meier et pourrait forcer un départage s'il bat Levon Aronian dans la dernière ronde. Pour cela il faudrait en outre que Magnus perde avec les blancs contre MVL, lequel a battu Vincent Keymer dans cette ronde 8 pour passer seul 3ème. 

Svidler, en passe de devenir la 5ème victime de Magnus Carlsen dans ce  GRENKE Chess Classic 2019 | photo: Eric van Reem, GRENKE Chess

You can replay all the GRENKE Chess Classic games with computer analysis using the selector below:


Voici un bref aperçu de l’atmosphère régnant à Baden Baden durant la ronde (remerciement à l'équipe de production de E&R Solutions):

Svidler 0-1 Carlsen

Magnus dit après la partie qu'il était "en pleine confiance pour aujourd'hui" après son gain de la velle contre Aronian. Sentiment inverse pour Svidler qui se plaint de donner régulièrement des pièces dans ses calculs. Face à Magnus il décida de jouer 3.Cc3 contre la  sicilienne.

Je pensais que ça  me donnerait une chance d'obtenir une position solide.  C'est une position solide, mais faut encore la jouer derrière !


Peter avait essayé la même ouverture, sans plus de succès, dans son récent match contre Magnus pour l'anniversaire de Chess 24. Cette fois le champion du monde préféra 4...Fe7 à 4...g6 mais le résultat fut le même. 

Peter Svidler n'a plus un score positif face à Magnus : 2 gains chacun et 15 nulles ! | photo: Oliver Koeller

Svidler finira par regretter son excès d'imagination qui lui fit trouver 19.f4 exf4 20.Dg5 :



Il qualifia son idée "d'imaginative", poursuivant "J'aurais pu être très fier de cette idée Dg5, à ceci près qu'après Df8, je me bats pour survivre !" Il expliqua que les blancs sont ok après 20...d4 mais pas après 20...Df8! laissant la case d8 pour la tour après 21.Dxd5 

L'ordinateur avait beau déclarer que les blancs pouvaient maintenir l'égalité en rendant le pion par 22.Dg5 ou 22.Dh5, ni les joueurs ni les commentateurs n'arrivaient à y croire. Il est en effet tout sauf naturel de laisser un tempo aux noirs par h6 ou  g6 ! Peter tenta de s'accrocher au pion de plus par 22.Df3?! mais après  22...Ce5 23.De4 (Peter comprit que son 1er choix 23.De2? perdait à cause de 23...Cxd3 24.Tcd1 c4!  et Fxc4 est impossible à cause de Dc5+) 23...Cg4 24.Tce1 Ce3 et les noirs ont un cavalier monstrueux en e3.



Il y avait encore des possibilité de résister, mais peu après Svidler gaffa par 27.Tfe2 un coup dont il dit qu'il est "difficile à expliquer".


Peter décida de finir en beauté, permettant un mat du pion très esthétique par 33...g2#

Vous pouvez retrouver les analyses complètes du GM Pepe Cuenca ci-bas :

Le résumé de Magnus :

C'était une très bonne partie pour moi. Je crois qu'il a commencé à déjouer assez tôt. Ensuite il a raté le coup Df8 après quoi mon jeu est facile à dérouler. J'obtiens Ce3, g5, tout. C'était une partie assez fun. Je ne ense pas gagner toutes les parties ainsi, mais les dernières rondes ont été excellentes !

A la question de comment se compare-t-il à son "joueur préféré", c'est à dire lui même d'il y a quelques années.

Je ne veux pas particulièrement me comparer mais je suis très satisfait de mon jeu actuel et je ne pense pas que j'étais meilleur à l'époque. Tout se déroule bien en ce moment. 

Regardez l'interview de Magnus :


Avec 2871.2 live, Magnus est maintenant à 18 points de son record de 2889.2 et à moins de 11 points de son plus haut classement publié 2882. 

Vous pouvez aussi retrouver Magnus et Peter parler de la partie avec l'autre Peter, Leko, durant les commentaires lives de la ronde 8 en anglais.

Svidler admit que Magnus a très bien joué, mais également que "il était possible de poser plus de questions que moi aujourd'hui". 
Ian Nepomniachtchi est désormais le dernier à avoir un score positif contre le champion du monde :

Meier 0-1 Caruana

Fabiano Caruana a empêché Magnus de gagner un nouveau super tournoi avec une ronde d'avance Photo : Eric van Reem, GRENKE Chess 

La cinquième victoire de Magnus ne lui permit pas de s'adjuger le gain du Grenke Chess Classic à une ronde de la fin, car Fabiano Caruana gagna sa troisième partie du tournoi. "Il semble apprécier la Sveshnikov", nota Magnus, soulignant que Caruana la joua une nouvelle fois avec les noirs après lui avoir fait face avec les blancs lors du championnat du monde. Meier rejoua la ligne des parties 1 et 3 de Londres et la partie devint rapidement très compliquée :

"Just a mess!"

Caruana :

Oui c'était unepartie très difficile. La position après 15...f4 est un vrai bazar. Je ne pensais pas pouvoir être moins bien, mais je n'étais pas vraiment sûr. C'est risqué pour les deux joueurs. Mon principal problème est qu'il puisse attaquer e5 sans que je ne puisse le protéger. Et pour lui, son problème est la faiblesse chronique de son roi.

Deux moments illustrent bien le caractère tendu de la position. Fabiano pensait que Georg devait jouer 20.Fc3 Dc7 21.d4, sur quoi il avait prévu de sacrifier par 21...g5!? 22.dxe5 c5!? 23.h4 g4!?


Fabiano jugeait l'initiative "très dangereuse", mais l'ordinateur semble bien digérer les pions.

Après ce raté, Caruana prit l'avantage et sembla conclure de manière logique, mais tout put se retourner sur un coup sorti de nulle part :



26.Txg6!! Rxg6 27.Cxf4+! Rf7 (et pas 27...exf4? 28.Tg1+ et prise en g7). Fabiano avait vu jusque là et arrêta ici ses calculs. Il fut surpris d'apprendre que les blancs sont sûrement gagnants après 28.Tg1 Ff6 29.Cxe6 Rxe6 30.f4!



Fabiano dit de cette variante qu'elle est un "miracle", ajoutant "j'ai été négligent un moment, mais je crois pas que je sois capable de trouver sur l'échiquier que les blancs sont gagnants ici. Tu t'arrêtes juste dans une position où les blancs ont une tour de moins. 

Dans la partie, Meier perdit pied en zeitnot et après le 40ème le gain n'était plus qu'une question de technique pour Caruana. Son deuxième gain d'affilé et le troisième du tournoi l'a gardé à un point de Magnus. Mais l'américain ne croit pasvraiment en ses chances de rattraper Magnus, après son départ trop lent.


MVL 1-0 Keymer

Après cette défaite contre Maxime Vachier Lagrave, Vincent Keymer se retrouve à 0.5/5 contre le top 10, mais ses parties sont prometteuses. | photo: Eric van Reem, GRENKE Chess  

Le seul joueur à pouvoir arrêter Magnus est Maxime Vachier Lagrave, qui s'est échauffé avec ce gain contre Vincent Keymer, âgé de 14 ans. Maxime évita la Najdorf de son adversaire en préférant l'Alapine, 2.c3. Le n°1 français jugea que Vincent se débrouillait très bien jusqu'au 17ème coup :

Vincent a égalisé confortablement dans l'ouverture mais a commis une imprécision, au moins sur le plan pratique, en jouant b5, me donnant une attaque sur son roi. Il  a réussi à s'en sortir plus ou moins, mais j'avais toujours du jeu à long terme sur son roi et en zeitnot il s'est trompé.

17…b5!? ou plutôt 17...b5?! était courageux...


... mais après 18.cxb5 Cb4 19.Ce5 Dxb5 20.Th3! les noirs devaient se défendre contre des menaces directes comme Dh5. Comme souvent dans les parties perdues par Vincent dans ce tournoi, il peut nourrir quelques regrets :



Ici, avec 2 minutes à la pendule, Vincent rata une chance d'égaliser par 37...fxg4! 38.Dxh6 g3!. A la place, il joua 37...Tc8?! et ne put plus jamais égaliser. 

Maxime dit de son cadet qu'il a "un futur prometteur devant lui". Mais c'est surtout vers un autre talent que ses pensées se tournèrent :

Magnus joue de manière fantastique ces dernières mois, en particulier depuis le début de l'année. Le travail fourni pour le championnat du monde porte ses fruits. C'est toujours intéressant de jouer contre le champion du monde et j'espère être capable de sortir mon A-game parce que je n'en ai pas encore été capable dans ce tournoi. Demain ça sera nécessaire.

Regardez l'interview de Maxime :

Les deux dernières parties de la ronde 8 ont été nulles. Aronian-Anand ressemblait à deux légendes des échecs qui pansaient leurs plaies après des douloureuses défaites. Après une brève tension, la partie s'acheva par le partage du point au 33ème coup.

Aronian et Anand ont mis fin à leurs défaites | photo: Eric van Reem, GRENKE Chess 

Vallejo-Naiditsch, a duré 6h et 87 coups, Paco n'ayant pas réussi à gagner une finale difficile avec deux pions passés de plus

Arkadij Naiditsch a su faire preuve d'une grande résistance pour sauver la nulle | photo: Eric van Reem, GRENKE Chess 

Le classement à une ronde de la fin :


Tous les yeux seront rivés vers le choc du jour entre le numéro 1 mondial et le numéro 1 français. Ce sera la dernière partie de Magnus avec son classement de "seulement" 2845.

Voir également :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 8649511920
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options