Reportages 29 juil. 2019 | 08:55par Colin McGourty

GCT Paris 1 : Anand et Caruana mènent

Fabiano Caruana a battu Hikaru Nakamura de manière convaincante lors de la première journée du Grand Chess Tour Paris. Il n'a concédé qu'une seule nulle, contre Vichy Anand, lequel a en outre battu Ian Nepomniachtchi et Anish Giri pour partager la tête du tournoi. Les plus proches poursuivants sont Maxime Vachier-Lagrave et Jan-Krzysztof Duda, le jeune joueur polonais ayant remporté la partie du jour.

Fabiano Caruana et Vishy Anand, les deux leaders après une journée | photo: Justin Kellar, Grand Chess Tour

Vous pouvez rejouer toutes les parties ci-dessous :

Les commentaires en direct des GMs Laurent Fressinet et Romain Edouard :

La première journée n'a compté que 4 nulles en 15 parties. Les joueurs se sont groupés en paires (notez qu'une victoire en rapide rapporte 2 points)


Regardons les 4 premiers :

Fabiano Caruana et Vishy Anand | Score : +2 (5/6)

Nakamura-Caruana était le choc attendu de la ronde 1. Ce n'était pas seulement le clash entre les deux stars US, mais aussi l'affrontement entre les numéros 2 et 3 mondiaux en rapides. Le vainqueur du Grand Chess Tour 2018 a terminé dernier à Zagreb et a besoin d'un bon résultat à Paris pour rester dans la course à la qualification pour la finale londonienne. Les pièces blanches lui donnaient une raison supplémentaire de mettre la pression contre Fabiano.

Un excellent début pour Caruana | photo: Lennart Ootes, Grand Chess Tour

Rétrospectivement, Nakamura a regretté son ambitieuse poussée des pions de l'aile roi :

Ce que j'ai fait aurait été correct en partie classique, mais en rapide c'était une mauvaise décision de faire all-in comme ça.

Ce qu'il voulait dire est qu'il a dû passer beaucoup de temps à rechercher un avantage, tandis que Caruana pouvait se contenter de réagir et accumuler un avantage au temps. Les noirs ont pris l'ascendant et Fabiano était satisfait de son 30...Dc7!, contrôlant la case c2 :


Il ne peut pas déloger le fou de e4, c'est l'idée de Dc7 et s'il ne peut pas le faire, c'est un vrai désastre. Le fou est là pour toujours et il n'a absolument rien à faire.

La partie s'est poursuivie par 31.Tf1!? a5! 32.Fd2 Dd6! 33.a4 h6! et ici 34.g6?! était un signe de désespoir. La partie n'a pas duré longtemps après :

Cette partie a suffi à Caruana à prendre la 2ème place mondial au classement live :


La journée de Fabiano s'est encore améliorée la ronde suivante, la décision de Jan-Krzysztof Duda de jouer la Petroff contre quelqu'un qui a préparé cette ouverture pour le Championnat du Monde s'est avérée mauvaise. Alejandro Ramirez, un des secondants de Caruana, a confirmé que la nouveauté 13.a3! était un coup qu'ils avaient craint, car ça oblige les noirs à réagir avec grande précision pour survivre. C'est ce qu'a fait Duda pendant quelques coups mais son 18...Tfe8? aurait pu mettre fin à la partie :


Duda a vu après son coup que ça perdait sur 19.Cxf7! Fxf7 20.Txe7! Txe7 21.Dg5!

Curieusement, Fabi a réfléchi une minute avant de jouer 19.Df4, permettant aux noirs d'égaliser. L'Américain a tout de même remporté la partie.

Vishy Anand a lui aussi remporté ses deux parties, dont une victoire incroyablement facile contre Ian Nepomniachtchi. Après 22.c5! il était clair que tout allait mal pour les noirs :

La post mortem suite à la victoire d'Anand sur Giri | photo: Lennart Ootes, Grand Chess Tour

Lors de la deuxième partie, Vishy a gagné un pion contre Anish Giri mais la partie semblait se diriger vers la nulle, avant que Giri ne gaffe dans une finale de tours. Dans la dernière partie de la journée, Vishy s'est retrouvé en difficulté mais a réussi à tenir une position difficile contre Caruana avec qui il partage donc la tête.

Aucun des autres joueurs n'a réussi à éviter la défaite :

Maxime Vachier-Lagrave et Jan-Krzysztof Duda : Score +1 (4/6)

A un point des leaders, on retrouve les deux joueurs à 3 noms, le Français et le Polonais qui ont remporté deux parties chacun. Maxime revenait tout juste de Riga où il avait perdu en finale du Grand Prix mais son fighting spirit lui a permis un bon début. Il a admis s'être échappé des griffes de Daniil Dubos, qui a joué une nouveauté lui permettant de prendre un bon avantage, mais a ensuite dépensé trop de temps et fini par perdre.

Maxime apprend à voler | photo: Lennart Ootes, Grand Chess Tour

A la ronde 2 Maxime s'est un peu vengé de la finale du Grand Prix de Riga en battant Shakhriyar Mamedyarov. C'était le deuxième gain de Maxime avec les pièces noirs, mais il a gâché sa journée en perdant avace les blancs contre Ian Nepomniachtchi dans une Caro-Kann.

A 21 ans, Duda est un joueur craint et respecté en blitz et en rapides | photo: Lennart Ootes, Grand Chess Tour

Duda a connu un début similaire, se retrouvant en difficulté dès l'ouverture contre Anish Giri, jusqu'à ce que son adversaire lui donne une pièce au 35ème coup. Dans la partie suivante, il a perdu contre Caruana en se retrouvant à nouveau mal dans l'ouverture, mais la 3ème partie lui a donné une belle occasion de briller :
Il a blitzé ses coups dans une ligne hyper tendue pour laquelle Grischuk ne semblait pas préparé, alors que la position apparait dans le livre d'Adrien Demuth sur la Réti, publié dans la maison d'édition de Romain Edouard. Incidemment, Adrien vient de sortir une vidéo série chess24 sur le début de Londres, tandis que Romain vient d'en sortir une sur la défense française, toutes deux en français !

Jusqu'à 15.Tg1, les joueurs suivaient la partie Tiger Hillarp Persson vs. Jonny Hector de 2014 :


Ici Hector avait joué 15...Dxh2 et Duda se rappelait que 16.bxc6! Dxg1+ 17.Rd2 était écrasant pour les blancs. Au lieu de ça, Grischuk a défendu c6 par 15...Ce7!? et Duda aurait sans doute mieux fait de capturer le pion g2 plutôt que de jouer 16.Cd2?! son premier coup "out of the book".

Le suspens se prolongeait, Duda restant sûrement le favori, grâce à son bon avantage à la pendule. Le coup 20....Fe7 a surpris Duda :


Le polonais a trouvé la variante brillante et forcée : 21.axb7! Txa4 22.Txa4 0-0 23.Ta8. Maintenant l'ordinateur donnait 23...cxb5 avec la nulle, mais Grischuk a joué 23...Te8


Les trois minutes de réflexion de Duda ont permis aux commentateurs de comprendre pourquoi l'ordinateur recommandait le coup plein de sang froid 24.Rd2! au moment où Duda l'a joué ! 24..Rf8 était l'erreur décisive, permettant aux blancs d'achever leur chef-d'oeuvre par 25.Txe8! Dxe8 26.Fxd5! Fd8 27.Ff4 Fa5+ 28.Rd1 :

Rendez vous à 15h pour les commentaires en direct sur chess24.

Voir également :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 7691278790
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

J'ai 16 ans ou plus.

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options