Reportages 12 avr. 2019 | 18:13par Colin McGourty

Baden-Baden décroche un 13ème titre record en Bundesliga

Au 1er échiquier, Maxime Vachier-Lagrave a remporté ses quatre dernières parties, tandis que son équipe Baden-Baden remporte le championnat Allemand pour la 13ème fois en 14 saisons. Pour les spectateurs, l'avant-dernière ronde, décisive pour l'obtention du titre, avait des airs de grande finale : D'un côté l'équipe du numéro un français, et de l'autre Solingen, avec 12 titres de champion de Bundesliga au compteur.

Bien que les victoires de MVL, Peter Svidler et Richard Rapport aient pu donner l'impression que les joueurs ont marché sur l'eau, c'était tout le contraire. Nous vous avons préparé des interviews avec tous les vainqueurs de cette Bundesliga 2019 : retrouvez entre autres MVL, Peter Svidler et le jeune espoir allemand de 14 ans Vincent Keymer, qui évoquera le GRENKE Chess Classic auquel il participera du 22 au 29 avril.

Sven Noppes, Richard Rapport, Paco Vallejo, Peter Svidler, Radek Wojtaszek, Mickey Adams, Etienne Bacrot, Maxime Vachier-Lagrave et Arkadij Naiditsch reçoivent le trophée - Fabiano Caruana, Vishy Anand, Hou Yifan et notre dévoué Jan Gustafsson font partie des membres de l'équipe qui n'ont pu être présent pour l'occasion ! | photo: Guido Giotta, Site Bundesliga

La Schachbundesliga, ou Ligue d'échecs allemande, est sans aucun doute la plus forte compétition nationale par équipes au monde. Et en dépit du fait que Baden-Baden règne en maître absolu depuis de nombreuses années, le combat aura été rude. L'an dernier, le titre s'est joué jusqu'aux matchs de départages, et cette saison, trois équipes sont arrivés au dernier week-end avec des chances de titre : Hockenheim avec 21 points, Solingen et Baden-Baden au coude-à-coude avec 22 points chacun. Les deux dernières équipes mentionnées se sont affrontées le dernier samedi, lors de l'avant-dernière ronde, Baden-Baden étant parfaitement conscients qu'ils avaient toutes leurs chances de terminer champions s'ils remportaient ce match, étant donné que l'adversaire de la dernière ronde serait moins difficile à jouer.

Vous pouvez (re)voir toutes les parties de cette ronde 14, ainsi que le reste des parties en cliquant ci-dessous :

Baden-Baden l'emporte sur le fil

La salle de jeu pour le match clé de cette saison 2018/2019 | photo: Guido Giotta, Site Bundesliga

Ce match décisif avait pris une tournure très favorable pour les champions en titre, après avoir réussi à appliquer la stratégie habituelle dans les compétitions par équipes, qui consiste à annuler avec les pièces noires :

Comme vous pouvez le remarquer cependant, cela signifie qu'ils n'ont pu tirer profit de la grande différence de classement sur aucun de ces échiquiers (Anish Giri se serait trouvé au 1er échiquier pour le compte de Solingen si celui-ci ne s'était trouvé au Mémorial Gashimov de Shamkir), et les nerfs ont commencé à être mis à rude épreuve lorsque Paco Vallejo s'est retrouvé dans une position inconfortable. 24…Fe8! annonçait déjà la couleur : la Sicilienne Najdorf de Mads Andersen a été un succès !


La recommandation de l'ordinateur 25.Txe8!? montre bien la gravité de la situation pour Paco, alors que dans la partie s'en suivirent 25.Cd4 Ce5! 26.Dh4 Ff7! 27.Fxf7 Dxf7, laissant les Blancs avec un pion en l'air en a2, un Fou en g5 commençant justement à manquer d'air en cas de f4 de la part des Noirs, et en résumé, une position qui tombe en ruines. Andersen ne se laissa pas impressionner par le numéro un espagnol et c'est bien Solingen qui passait à 3-2 dans cette rencontre !

Ce résultat a ensuite produit un effet domino sur le reste des parties, en particulier le clash entre l'octuple champion de Russie Peter Svidler et l'octuple champion néerlandais Loek van Wely. Leur Sicilienne avec 3.Fb5+ n'était pas dénuée d'imprécisions, et Peter justifiait la moitié de ses choix par des erreurs d'inattention. Arrivé à se demander s'il devait "objectivement" ou non jouer pour la nulle, il décida de continuer en voyant la position perdante de son coéquipier espagnol. Le tournant de la partie est arrivé avec 31.e5!?


Ici, Loek aurait pu ne pas se laisser avoir par le coup de bluff du Russe et jouer 31…Fxb4!, car après 32.Txb5, les Noirs ont 32…Tc1+ 33.Txc1 Txc1+ 34.Rh2, et disposent désormais d'un coup manqué par les deux joueurs : 34…Df8!, gardant le Fou.


Peter a résumé:

Donc je crois que mon ingénieuse décision de ne pas prendre la nulle aurait dû me coûter cher, peut-être le point entier. Au lieu de ça, Loek m'a fait confiance en quelque sorte...

Loek opta pour 31…Ce4? et après 32.Txb5! a été neutralisé nettement et sans bavure par Peter, qui collecte un point précieux pour Baden-Baden :

Peter a par la suite commenté sa partie :

Comme à son habitude, Peter n'a pas amené ce seul sujet sur la table, et faisons une pause sur ce qui s'est passé en Bundesliga pour s'intéresser à quelques moments marquants de cette interview. Peter a-t-il hâte d'affronter Magnus Carlsen, Fabiano Caruana et Cie à l'occasion du GRENKE Chess Classic dans une semaine ?

J'ai très peur ! Les joueurs alignés sont extrêmement forts et cela fait un moment que je n'ai pas participé à un "toutes-rondes" de ce calibre. Je suis vraiment impatient, j'adore ce genre de tournois - qui n'aime pas ce genre de tournois ? - mais ce sera très, très difficile.  Je veux jouer mais je suis aussi angoissé quant au niveau que je vais montrer, car cela fait longtemps.

Tu as un bon score contre Magnus ? 

J'ai un score raisonnable contre tout le monde... mais cela n'a pas d'importance. Je vieillis plus vite qu'eux ne vieillissent, là est le problème. Ça semble ridicule mais ça ne l'est pas ! Ce sera intéressant, en général je joue pas mal, ou du moins c'était souvent le cas dans ces tournois. Parce que c'est beaucoup plus facile pour moi de me motiver à jouer contre des très forts joueurs. Mais comme je l'ai dit, cela fait longtemps que je n'ai pas fait ce genre de tournois, et je suis plutôt angoissé.

Que penses-tu des jeunes talents russes comme Vladislav Artemiev et Andrey Esipenko?

Une nouvelle génération est en train de débarquer, et ça fait plaisir à voir. Il n'y a jamais vraiment eu de doute sur le fait que la Russie comme pays des échecs ne s'arrêterait pas avec ma génération, mais Artemiev en particulier réalise une année phénoménale, et c'est sûr qu'il va se faire une place. Vous en entendrez encore plus parler dans les prochaines années.

L'autre gros résultat pour Baden-Baden a eu lieu au 1er échiquier, où MVL est sorti victorieux face à Harikrishna, bien que la partie ait pris une tournure bien plus imprévisible que le chemin vers lequel semblait filer le numéro un français. Dans une Sicilienne Taimanov, Maxime a suivi sa partie du GRENKE Chess Classic 2018 face à Vishy Anand pendant 18 coups,avant de dévier avec 19.Tee2 au lieu de 19.Fxf8. Cette nouveauté théorique a presque ammené le point instantanément, puisque Maxime trouva la réfutation de 19…e5? :


20.b3! Da5 21.Dh3! laisse les Noirs avec une horrible position, Maxime mentionnant que l'intention initiale de son adversaire était peut-être 21…Dc3?, après quoi 22.Dxd7+! viendrait clore les débats. Après 17 minutes de réflexion, Hari joua 21…Td8, mais après 22.b4!, la partie semblait filer vers une victoire rapide. Maxime commenta :

Ce match était particulièrement tendu, et quand j'ai rapidement eu une position gagnante, je me suis dit que je devais la gagner donc je devais être prudent. Et à un moment je l'ai trop été, et Hari est revenu dans la partie… J'ai perdu des temps en voulant empêcher son contrejeu et au final je lui en ai beaucoup laissé ! Hari était tout proche de la nulle :


51…Ta8! et même si les Blancs peuvent gagner une Tour, cela ne serait que temporaire avec 52.c8=D Txc8 53.Cxc8 et maintenant 53…Fe4+! After 53.Txc8, les Blancs gagnent la qualité, mais ce ne serait pas suffisant pour remporter la partie. Au lieu de cela, 51…Fe6 52.Cc4+ Rf6 53.Cb6, Maxime reprenait petit à petit le contrôle et se dirigeait vers sa 4ème victoire consécutive en Bundesliga. Il espère évidemment continuer sur sa lancée lors du prochain Grenke Chess Classic :  

Cela voulait dire que le sort de l'équipe dépendait de si oui ou non Erwin l’Ami pouvait l'emporter sur la machine à gagner de Baden-Baden, Richard Rapport - le GM hongrois a terminé la saison avec 8 victoires et 5 nulles. 

Richard Rapport aura un peu tremblé sur cette dernière partie, avant de trouver une jolie pointe tactique pour ramener le titre à son équipe | photo: Guido Giotta, Site Bundesliga

Cela semblait pourtant difficile à envisager. Richard avait obtenu une position de rêve et ne jouait que pour deux résultats (toujours une bonne situation), une victoire ou la nulle. La tension du match est néanmoins parvenue jusqu'aux joueurs, Richard nous commentant : “J'ai commencé à jouer des coups affreux”. Il s'est soudain retrouvé dans l'inconfortable situation de lutter pour la nulle, “ce qui, professionnellement, est franchement humiliant au vu de ma position quelques coups avant”. Pour lui, Erwin “est devenu trop nerveux”, et 55…Re3?? fut la gaffe qui mis fin au match :

56.Cxd5! est simplement monstrueux dans toutes les variantes, grâce à 56…cxd5 57.Fb5+. Erwin a essayé de s'accrocher avec 56…Fxd4, mais après 57.Txd4 cxd5 58.Txd5+ Re7, le petit 59.f6+ força alors le gain d'une pièce. Les Noirs ont abandonné quelques coups plus tard, et Richard Rapport s'en trouvait particulièrement soulagé :

Ce match était bien synonyme de titre pour Baden-Baden, qui s'est lourdement imposé sur le score de 7 à 1 contre Düsseldorfer SK lors de la dernière ronde. On retiendra une matinée intéressante pour Svidler:

Après 16 minutes de réflexion, il répondit par 4.Db3 et donna une impressionnante démonstration sur comment réagir à un début irrégulier, qui jusqu'ici avait enregistré d'excellents résultats pour les Noirs.

Solingen allait aussi perdre lors du dernier match, permettant aux joueurs de Hockenheim, menés par Ruslan Ponomariov et David Howell, de terminer seconds, deux points derrière les leaders. Vous pouvez voir les vainqueurs soulever le trophée durant cette interview en Allemand de Sven Noppes, le coach de Baden-Baden :

Avant de quitter la Bundesliga pour 7 mois, terminons avec une interview du joueur allemand de 14 ans Vincent Keymer. Le jeune espoir s'est qualifié pour le GRENKE Chess Classic après sa victoire à l'Open lors de la dernière édition, et a décidé de relever le défi de se mesurer aux meilleurs joueurs du monde. Le voici en train d'évoquer l'événement suite à sa victoire face à Marcel Harff à la dernière ronde :

Vincent a parlé de sa préparation GRENKE:

Juste comme d'habitude. C'est bien sûr un tournoi très spécial, mais il n'y a justement rien de spécial que je puisse faire. On peut beaucoup s'entraîner, on peut se préparer à tout, mais il n'y a pas vraiment d'entrainement particulier.

Au bout du compte, Vincent n'a pas pu obtenir plus que la nulle contre le GM Borki Predojevic lors de la dernière partie, ce qui veut dire qu'une fois encore, la troisième norme de grand-maître synonyme de titre a été manquée de peu. À lui de jouer maintenant, pour essayer d'obtenir le titre de grand-maître en affrontant les meilleurs joueurs du monde au GRENKE Chess Classic qui commencera samedi prochain !

Voir également :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 7125910724
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

J'ai 16 ans ou plus.

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options