Général 5 août 2019 | 17:31par FM Joachim Iglesias

7ème RIDEF, ronde 2

Les titrés plient, mais ne rompent pas. Dans cette deuxième ronde du Championnat de la Francophonie qui se dispute au système suisse, les meilleurs Elo ont eu des parties bien plus difficiles que la veille, mais la logique du classement a finalement été globalement respectée. Dans les 10 premières tables, seuls le MF Pierre-Yves Toulzac et Ludovic Morice ont réussi à accrocher le demi-point, respectivement face au GM Athanasios Mastrovasilis et au MI Pierluigi Pescopo.

Les premières tables, qui sont retransmises en direct sur chess24

Vous pouvez rejouer les parties des 10 premières tables :


Un MI en grande difficulté après une nouveauté dans l'anglaise

Van Houtte, Thierry (2077) de Belgique a joué une nouveauté très intéressante contre le Maître International moldave Vedmediuc, Serghei (2459) :


Dans cette position classique de l'anglaise, Thierry a joué le pseudo sacrifice de pion connu 7.d4. S'en est suivi : 7...Cxd4 8.Cxd4 cxd4 9.Cb5 Cf5!?  Un coup joué 28 fois dans la base de chess24, les alternatives étant 9...Db6 ou 9...0-0, voire 9...d5

C'est ici que l'outsider a joué la nouveauté 10.Fg5!? dans une position où le coup principal est 10.g4 avec l'idée 10...Ch4 11.Cd6+ et rien n'est clair.


La partie a continué par 10...f6 qui n'est pas le coup que les noirs ont envie de jouer, mais 10...Db6 11.a4! fait très peur, par exemple 11...a6? 12.c5! Dxc5 13.Tc1+-
11.Ff4 e5 forcé car sur 11...0-0 12.g4! et le couple cavalier fou va gagner du matériel comme dans l'amusante variante 12...Ce7? 13.Fc7 De8 14.Cd6 "mat à la dame".
12.e4! encore un très bon coup, qui a plongé le Maître dans une réflexion de 31 minutes !

En difficulté, Vedmediuc a réfléchi plus d'une demi heure avant de jouer 12...Ch6

Le favori au Elo finira par l'emporter après quelques erreurs de son adversaire.

Un sacrifice de pion classique, mais pas joué

Le MF Daniel Dardha (2424) a eu chaud dans sa partie contre Sotelo Renzo (2046). En effet, après son coup 13.b4? dans une position qui semble normale, les noirs avaient la possibilité d'effectuer un sacrifice de pion classique, qui est encore plus fort qu'il n'y paraît à première vue :


13...e4! libère le fou g7 et la case e5 pour le cavalier d7 avec un grand avantage. La pointe est 14.fxe4 f4! et les blancs ne peuvent pas prendre en f4 à cause du cavalier c3 en l'air. si 15.Fd4 alors simplement 15...Ce5! et l'attaque noire va être terrible. Le moindre mal est peut-être 14.Fc2 mais après 14...Ce5 attaquant au passage le pion c4, toutes les pièces noires jouent et la terrible attaque à venir se joue toute seule.
Las, Renzo a laissé passer sa chance en jouant le timoré 13...De7?

Grand habitué des tournois parisiens, Renzo aurait pu avoir une position écrasante après seulement 12 coups, avec les noirs contre un +24

Une gaffe perdante... dans une position imperdable...


Avec les noirs, Xavier Lebrun (2074) a jusqu'ici très bien joué contre la Trompovsky / Torre de son adversaire, le MI Gabriel Flom (2495). Il suffit de jouer 29...Dxe5!? 30.dxe5 g5! pour avoir une finale avantageuse et quasiment aucun risque de perdre. Au lieu de ça, Xavier a gaffé par le terrible 29...Cf5?? et abandonné sans attendre 30.Tg8+

Xavier Lebrun a gâché une excellente partie en un coup, mais n'a pas refusé d'analyser avec l'un des plus forts MI français.

Des motifs géométriques


Dans cette position, le MF Pierre-Yves Toulzac (2096) a commis une erreur face au GM Athanasios Mastrovasilis (2518). Le meilleur coup était de ne pas défendre e3, mais contrattaquer sur b7 par 31.Tdb3! avec une position égale car 31...Txe3?! permet 32.Txb7!
Toulzac a joué le passif 31.Dd2 et le GM a répondu par le très fort 31...c5! après à peine 30 secondes de réflexion. Les noirs prennent un bon avantage car sur 32.dxc5 d4! profite de l'alignement de la dame noire et du roi blanc sur la diagonale pour se créer un pion passé en e3.
La partie a continué par 32.Txe6 Dxe6 33.Da5 c4 avec une position nettement avantageuse pour les noirs. De manière surprenante, la partie se terminera par la nulle en finale de tours.

Le Grand Maître Mastrovasilis Athanasios, (trop ?) confiant après avoir pris l'avantage.


Avec les blancs, le MI James Eden a dû concéder la nulle face au jeune Evan Cavailles, 1981 Elo et 14 ans.


A voir également :


Trier par ordre chronologique inversé ordre chronologique inversé ordre chronologique les plus aimés Recevoir les mises à jour

Commentaires 0

Invité
Guest 7649267108
 
Rejoindre Chess24
  • Gratuit, rapide et facile

  • Soyez le premier à commenter !

S'inscrire
ou

Créez votre compte gratuit maintenant pour commencer !

J'ai 16 ans ou plus.

En cliquant sur 'S'inscrire', vous acceptez nos termes et conditions et confirmez que vous avez lu notre Politique de respect de la vie privée, y compris la section sur l'utilisation de cookies.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Nous vous enverrons un lien pour le réinitialiser !

Après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez un email avec le lien de réinitialisation du mot de passe. Si vous ne pouvez toujours pas accéder à votre compte, veuillez contacter notre service à la clientèle.

Quelles fonctionnalités souhaitez-vous activer ?

Nous respectons vos directives en matière de protection de la vie privée et des données. Certains éléments de notre site nécessitent des cookies ou un stockage local qui traite les informations personnelles.

Montrer les options

Hide Options